+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

brm_724790 - NÉRON Dupondius

NÉRON Dupondius TTB+
580.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Dupondius
Date : 66
Nom de l'atelier/ville : Lyon
Métal : bronze
Diamètre : 29 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 13,96 g.
Degré de rareté : R1
Commentaires sur l'état de conservation :
Monnaie centrée avec des faiblesses. Joli portrait de Néron. Revers agréable. Patine marron
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : IMP NERO CAESAR AVG PONTIF MAX TRIB POT P P.
Description avers : Tête laurée de Néron à droite (O*), globe à la pointe du cou.
Traduction avers : “Imperator Nero Cæsar Augustus Pontifex Maximus Tribunicia Potestate Pater Patriæ”, (L’empereur Néron césar auguste grand pontife revêtu de la puissance tribunitienne père de la patrie).

Revers


Titulature revers : SECVRITAS - AVGVSTI / S|C .
Description revers : Securitas (la Sécurité) assise à droite, soutenant sa tête de son bras droit et tenant un sceptre court de la gauche ; devant un autel décoré contre lequel est posé une torche.
Traduction revers : “Securitas Augusti”, (La Sécurité de l’auguste).

Historique


NÉRON

(13/10/54-9/06/68) Nero Claudius Cæsar Drusus Germanicus

La réforme monétaire de 64 permit de restaurer les finances de l'état tout en faisant supporter aux habitants de l'Empire le prix de celles-ci. Cette année 64 est marquée par le grand incendie de Rome et ses conséquences, dont la persécution contre les Chrétiens de la ville. L'année suivante, c'est la découverte de la conspiration de Pison, la mort de Sénèque et de Lucain. En 66, Tiridate est intronisé roi d'Arménie à Rome. Néron se rend ensuite en Grèce où il se produit sur scène et proclame "La liberté de la Grèce". Les excès de l'empereur provoquent au début de l'année 68 une vague de mécontentement qui culmine avec la révolte de Vindex en Gaule, de Galba et d'Othon en Espagne. Néron est déclaré ennemi public par le Sénat. Il se suicide le 9 juin pour ne pas tomber vivant aux mains de ses ennemis.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com