+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v16_0448 - NÉRON Denier fourré hybride

NÉRON Denier fourré hybride TTB
MONNAIES 16 (2002)
Prix de départ : 150.00 €
Estimation : 600.00 €
lot invendu
Type : Denier fourré hybride
Date : après 72
Nom de l'atelier/ville : frappe locale
Métal : argent (fourré)
Diamètre : 17,5 mm
Axe des coins : 5 h.
Poids : 2,86 g.
Degré de rareté : UNIQUE
Commentaires sur l'état de conservation :
Très beau portrait. Le métal vil apparaît seulement sous le cou de Néron où la pellicule d’argent fait défaut. Beau revers
Référence ouvrage :
C.- - RIC.- - BMC/RE.- - BN/R.- - WCN.-

Avers


Titulature avers : NERO CAESAR - AVGVSTVS.
Description avers : Tête laurée de Néron à droite (O*).
Traduction avers : “Nero Cæsar Augustus”, (Néron césar auguste).

Revers


Titulature revers : [TR] PONTI - COS IIII.
Description revers : Pax (la Paix) assise à gauche tenant une branche d’oliver de la main droite et un sceptre de la gauche.
Traduction revers : “Tribunicia Potestate Pontifex maximus Consul quartus”, (revêtu de la puissance tribunitienne grand pontife consul pour la quatrième fois).

Commentaire


Poids léger. Cette monnaie hybride associe un coin de droit au nom de Néron avec un revers probablement de Vespasien ! Semble inédit et non répertorié. Avec la monnaie précédente, c’est le troisième hybride Néron/Vespasien recensé.

Historique


NÉRON

(13/10/54-9/06/68) Nero Claudius Cæsar Drusus Germanicus

La réforme monétaire de 64 permit de restaurer les finances de l'état tout en faisant supporter aux habitants de l'Empire le prix de celles-ci. Cette année 64 est marquée par le grand incendie de Rome et ses conséquences, dont la persécution contre les Chrétiens de la ville. L'année suivante, c'est la découverte de la conspiration de Pison, la mort de Sénèque et de Lucain. En 66, Tiridate est intronisé roi d'Arménie à Rome. Néron se rend ensuite en Grèce où il se produit sur scène et proclame "La liberté de la Grèce". Les excès de l'empereur provoquent au début de l'année 68 une vague de mécontentement qui culmine avec la révolte de Vindex en Gaule, de Galba et d'Othon en Espagne. Néron est déclaré ennemi public par le Sénat. Il se suicide le 9 juin pour ne pas tomber vivant aux mains de ses ennemis.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com