Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bfe_397954 - NAVARRE-BÉARN - HENRI III DE NAVARRE, II DE BÉARN Teston

NAVARRE-BÉARN - HENRI III DE NAVARRE, II DE BÉARN Teston TB+
190.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Teston
Date : 1574
Nom de l'atelier/ville : Pau
Métal : argent
Diamètre : 28,5 mm
Axe des coins : 6 h.
Poids : 8,91 g.
Degré de rareté : R1
Commentaires sur l'état de conservation :
Ce teston est frappé sur un flan large et régulier. Exemplaire taché

Avers


Titulature avers : HENRICVS. II. D. G. REX. NAVARE..
Description avers : Buste à droite cuirassé de Henri III de Navarre, lauré et portant une fraise ; sous le buste D (vache) B et gland.
Traduction avers : (Henri II, par la grâce de Dieu, roi de Navarre).

Revers


Titulature revers : .GRATIA. DEI. SVM. Q. D. SVM 1574 N.
Description revers : Écu sommé d'une couronne coupant la légende en haut, écartelé aux 1 et 4 de Navarre, au 2 de Béarn, au 3 de Bourbon.
Traduction revers : (Grâce à Dieu, je suis ce que je suis).

Commentaire


Variété de légende de droit avec NAVARE au lieu de NAVARRE.

Historique


NAVARRE-BÉARN - HENRI III DE NAVARRE, II DE BÉARN

(1572-1589)

Henri de Navarre (1553-1610), petit-fils d'Henri d'Albret, est le fils d'Antoine de Bourbon et de la reine Jeanne de Navarre. L'enfant est élevé dans la confession réformée par sa mère. Son père meurt au siège de Rouen en 1562 et sa mère meurt le 4 juin 1572 juste avant le mariage d'Henri et de Marguerite de Navarre (1553-1615), le 18 août 1572. Le jeune Henri échappe au massacre de la Saint-Barthélemy, le 24 août, mais reste prisonnier à la Cour de France jusqu'en février 1576. Henri s'enfuit, devient le chef du parti protestant, puis héritier du trône après la mort de François. Henri III meurt assassiné le 2 août et Henri II de Navarre devient Henri IV de France. Il va encore mettre dix ans à conquérir son royaume avant l'Édit de Nantes du 13 avril 1598 qui met fin aux Guerres de Religion.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x