INFORMATION LIVRAISON : EXPÉDITION DES COMMANDES SUPÉRIEURES À 100€ VIA DHL LES LUNDIS/MARDIS/JEUDIS.
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bgr_561753 - MYSIE - PERGAME Cistophore

MYSIE - PERGAME Cistophore SUP
550.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Cistophore
Date : c. 123-100 AC.
Nom de l'atelier/ville : Pergame, Mysie
Métal : argent
Diamètre : 28 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 12,50 g.
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire centré. Joli relief. Très belle représentation du droit, bien venu à la frappe. Patine grise avec de légers reflets dorés
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Ciste mystique de laquelle s'échappe un serpent ; le tout dans une couronne dionysiaque.

Revers


Description revers : Arc et goryte orné d'un aplustre entre deux serpents ; dans le champ à droite, le bâton d’Esculape ; au-dessus, une étoile.
Légende revers : AP/ PRGU/ (PERG).

Commentaire


.
Le monnayage cistophorique ne semble pas avoir commencé avant la bataille de Magnésie du Méandre (190 AC.). Après la paix d'Apamée, ce fut semble-t-il le seul monnayage du grand royaume d'Eumène II, d'Attale II et d'Attale III jusqu'à la mort de ce dernier (133 AC.) qui légua son royaume à Rome. Pour les cistophores grecs, on distingue deux périodes : avant ou après 133 avant J.-C. Le cistophore sous la domination romaine semble valoir 3 deniers. Le monnayage cistophorique cessera sous les Sévères. Un trésor récent découvert vers 1990 en Asie Mineure et enfoui vers 65 avant J.-C. contenait 57 cistophores de Pergame sur 98 cistophores dont un exemplaire avec notre combinaison de monogrammes (CH. IX, 526).

Historique


MYSIE - PERGAME

(133-67 avant J.-C.)

Pergame, située à une vingtaine de kilomètres de la côte mysienne se trouvait dans une région fertile. La cité connut une période de splendeur sous la domination énergique des Attalides. Pergame avait été le lieu où l'eunuque Philétaire gardait le trésor de Lysimaque, composé de plus de 9.000 talents (plus de 200 tonnes de métal). Philétaire trahit d'abord Lysimaque pour Séleucus, avant de se proclamer indépendant, conservant le pactole pour son compte, origine de la prospérité proverbiale de Pergame. Le nouveau royaume allait connaître une prospérité économique importante après la paix d'Apamée en 188 avant J.-C. En mourant, en 133 avant J.-C., Attale III léguait son royaume aux Romains qui créèrent la province d'Asie avec Pergame pour capitale. La ville était célèbre pour sa bibliothèque et son sanctuaire dédié à Asclépios.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com