Ouverture au public du lundi au samedi de 9h à 17h.
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fjt_247792 - MUSIQUE, ARTS ET CONCERTS Prix du conservatoire de Lille 1887

MUSIQUE, ARTS ET CONCERTS Prix du conservatoire de Lille SUP
140.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Prix du conservatoire de Lille
Date : 1887
Métal : argent
Diamètre : 41 mm
Axe des coins : 12 h.
Tranche : lisse
Poinçon : (corne) ARGENT
Degré de rareté : R3

Avers


Titulature avers : VILLE DE LILLE.
Description avers : Armes de la ville de Lille tourelées dans une guirlande enrubannée tenue sur un caducée tête à gauche.

Revers


Titulature revers : INSCULPÉ CONSERVATOIRE NATIONAL DE MUSIQUE / CLASSE SUPERIEURE DE SOLFEGE / 1ER PRIX LAIGRE PAUL 1887.
Description revers : dans une couronne à droite de feuilles de chêne et à gauche de feuilles de laurier.

Commentaire


Le récipiendaire de ce prix fut un héros local pour Lille, voir http://harmoniemunicipalelille.over-blog.fr/article-33805957-6.html : HISTORIQUE DE L HARMONIE MUNICIPALE DE LILLE
Fondée le 11 avril 1834, notre société reçut le nom d'Harmonie Municipale des Sapeurs-Pompiers. Son premier chef fut M. Louis PRINTEMPS.
Trois ans plus tard, en 1837, la société remportait, à Armentières, ses premiers succés. Ensuite, sous la direction des chefs qui se succédèrent :
MM. SIMONI, BENARD, BOURELLE, BRISY, elle put continuer une ascension rapide.
En 1846, au concours de DOUAI, ses 77 musiciens remportaient tous les premiers prix.
Le 20 juin 1853, au concours de FONTAINEBLEAU, elle triomphe de la musique de Saxe, dirigée par M. MOOHR, chef des Guides de l'Empereur.
Un arrêté du Ministre de l'Intérieur, en date du 9 février 1877, décide alors que la musique ne compterait plus dans l'effectif du Bataillon des Sapeurs Pompiers et que son chef aurait désormais le grade de Lieutenant.
M. BRISY souffrant en 1912, la direction fut confiée à M. Paul LAIGRE.
Puis ce fut la guerre de 1914.
Enfin sonna l'heure de la délivrance. Le jour même de l'entrée des alliés à LILLE, à quinze heures, dans la cour d'honneur de la Préfecture, l'Harmonie Municipale, dirigée par Paul LAIGRE, exécutait "La Marseillaise" devant une foule en délire. Le lendemain, l'Harmonie se faisait encore entendre à l'occasion de la réception du Général BIRWOOD qui avait délivré LILLE à la tête des troupes britanniques.
Le samedi 19 octobre, à 9 heures du matin, M. Georges CLEMENCEAU exprimait à M. le Préfet du Nord sa satisfaction après l'audition de notre musique : La première, disait-il, qu'il ait entendue en pays reconquis.
Par arrêté du Maire de Lille, en date du 29 décembre 1923, elle voit confirmer son titre de "Musique Municipale" de façon officielle à compter du 1er janvier 1924.
Monsieur Paul LAIGRE, arrivé à l'âge de la retraite en 1935, la direction est confiée pendant quelques mois à M. Charles PORTEBOIS, Sous-Chef jusqu'à l'arrivée de M. Ferdinand CAPELLE, nommé chef en 1936.
Notons que, bien qu’il s’agisse sans discussion d’un coin inspiré de celui qui était signé A. LECOMTE À LILLE, ce jeton n’en porte plus la signature.

Historique


MUSIQUE, ARTS ET CONCERTS

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com