Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fjt_272621 - MONNAIE DE PARIS COMMISSION MONÉTAIRE 1891

MONNAIE DE PARIS COMMISSION MONÉTAIRE SUP
250.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : COMMISSION MONÉTAIRE
Date : 1891
Métal : argent
Diamètre : 33,50 mm
Axe des coins : 12 h.
Tranche : lisse
Degré de rareté : R3

Avers


Titulature avers : ET LEGE ET PONDERE ; À L'EXERGUE : LOI DU 31 JUILLET 1879.
Description avers : Balancier monétaire. Auprès de la base, une corbeille remplie de monnaies.
Traduction avers : Et par la Loi et par le poids.

Revers


Titulature revers : COMMISSION DE CONTROLE - CIRCULATION MONETAIRE DANS LE CERCLE EXTÉRIEUR / MR SCHUTZENBERGER DÉSIGNÉ PAR L’ACADÉMIE DES SCIENCES.

Commentaire


C’est bien entendu le jeton classique de la Monnaie de Paris avec le balancier monétaire qui a servi pour fabriquer ce jeton mais pour le revers il faut noter la disposition en cercle avec le titre générique à l’extérieur et les informations spécifiques à l’intérieur. C’est une disposition qui permet à partir d’un seul coin de frapper plusieurs variétés de jetons en changeant le centre et cela nous fait penser que ce jeton aura servi de jeton d’identification pour les membres de la commission et donc que chacun est unique.
On peut comprendre que la Monnaie ait mis les petits coins dans les grands pour les membres de la Commission chargée de contrôler son efficacité.
Concernant le personnage , il s’agit certainement du découvreur de l’acétate https://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_Sch%C3%BCtzenberger
Époque étrange où l’on pouvait avoir tant de titres éminents dans tant de domaines différents !.

Historique


MONNAIE DE PARIS

(XVIe-XVIIIe siècles)

La Monnaie de Paris était localisée au XVIIe siècle à l'emplacement de l'actuelle Samaritaine. L'institut d'émission s'était formé de l'agglomération de petites parcelles et de maisons médiévales qui donnaient à cet établissement un aspect hétérogène. Non loin de son emplacement, derrière l'église Saint-Germain-l'Auxerrois, se trouve encore la rue de l'Arbre sec, rappelant qu'une potence y avait été établie pour châtier notamment quelques faux-monnayeurs. Les quelques plans du XVIIIe siècle nous montrent une succession de petites pièces, de différentes tailles et situées à différents niveaux, certaines d'entre elles innocupées car ayant subi un incendie. Des projets de rénovation furent proposés vers 1750 mais ne furent pas immédiatement suivis d'effet. Après un contrat d'échange avec un terrain situé autour de l'ancien hôtel de Conti, la Monnaie de Paris sera transférée à son emplacement actuel. L'ancienne monnaie sera rasée durant la seconde moitié du XVIIIe siècle.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x