+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bpv_608263 - MAXIMIN Ier THRACE Assarion

MAXIMIN Ier THRACE Assarion TTB
150.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Assarion
Date : c. 235-238
Nom de l'atelier/ville : Coela, Thrace
Métal : cuivre
Diamètre : 18 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 3,09 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un flan bien centré à l’usure importante parfaitement lisible et identifiable. Patine verte granuleuse
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : IMP MAXIMINVS P M.
Description avers : Buste lauré, drapé et cuirassé de Maximin Ier à droite, vu de trois quarts en arrière (A*2).
Traduction avers : “Imperator Maximinus Pontifex Maximus”, (L’empereur Maximin grand pontife).

Revers


Titulature revers : AEL MVN - CO//EL.
Description revers : Proue de galère à droite, surmontée d’une corne d’abondance.
Traduction revers : “Aelia Municipia/ Coelia”, (Aelia Municipe Coelia).

Historique


MAXIMIN Ier THRACE

(22 mars 235 - c.15 avril 238) Caius Julius Verus Maximinus

Maximin, un soldat, doit sa carrière à sa très grande taille. Il a été remarqué par Septime Sévère qui en a fait un prétorien. Proclamé auguste après l'assassinat d'Alexandre Sévère, l'Histoire Auguste le présente comme un rustre sanguinaire, ennemi juré du Sénat. En trois ans de règne, il ne mettra jamais les pieds à Rome et reste sur le limes rhéno-danubien. Il remporte une grande victoire sur les Germains en 236, s'installe à Sirmium et remporte une victoire sur les Sarmates. Apportant tous ses soins aux soldats, il néglige Rome et impose lourdement les cités. D'origine thrace, c'est le premier empereur illyrien. En 238 de nombreuses révoltes éclatent à Rome et en Afrique. Les Gordiens sont proclamés augustes en Afrique en janvier ou février et à Rome Balbin et Pupien, deux sénateurs, sont chargés d'éliminer Maximin qui est finalement assassiné avec son fils Maxime sous les murs d'Aquilée qu'ils assiégeaient.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com