+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v49_0739 - MAXIMIEN HERCULE Aurelianus

MAXIMIEN HERCULE Aurelianus SUP
MONNAIES 49 (2011)
Prix de départ : 175.00 €
Estimation : 300.00 €
lot invendu
Type : Aurelianus
Date : 1er mars - 20 novembre
Date : 293
Nom de l'atelier/ville : Gaule, Lyon
Métal : billon
Titre en millième : 50 ‰
Diamètre : 23 mm
Axe des coins : 1 h.
Poids : 3,95 g.
Degré de rareté : R2
Emission : 10e
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un flan large et ovale, parfaitement centré des deux côtés avec les grènetis visibles. Très beau portrait consulaire avec un petit écrasement de flan au centre. Joli revers de haut relief et de style fin. Très belle patine gris foncé avec des reflets métalliques. Conserve une partie de son coupant d’origine
Référence ouvrage :
Pedigree :
Cet exemplaire provient de MONNAIES 43, n° 691

Avers


Titulature avers : IMP MAXIMIANVS AVG.
Description avers : Buste radié consulaire de Maximien Hercule à gauche, vu de trois quarts en avant (H).
Traduction avers : “Imperator Maximianus Augustus”, (L’empereur Maximien auguste).

Revers


Titulature revers : VO-TIS X/ -|-// -.
Description revers : Dioclétien et Maximien Hercule debout face à face, vêtus de la toge, sacrifiant au-dessus d’un trépied allumé, tenant chacun une patère ; le scipio de Dioclétien n’est pas visible et Maximien tient un sceptre court de la main gauche.
Traduction revers : “Votis decennalibus”, (Vœux pour le dixième anniversaire).

Commentaire


Sans son argenture superficielle. Exemplaire sans marque d’officine à rapprocher des aureliani de la troisième officine. Légende non ponctuée au revers. Mêmes coins que l’exemplaire du trésor de Thibouville n° 3139, (B. 529c, pl. XXXVIII). Sur cet exemplaire au droit, le portrait de Maximien ressemble plutôt à celui de Dioclétien. Cependant, nous ne décelons aucun remord sur la légende avec une transformation de [DIOCLET]IANVS en MAXIMIANVS. Au revers, le scipio de Dioclétien n’a pas été gravé comme cela arrive quelquefois. C’est le septième exemplaire répertorié. Prendra le numéro 529d dans le Supplément III du Bastien. Manquait à la collection Daniel Compas. C’est la première fois que nous proposons ce type à la vente.

Historique


MAXIMIEN HERCULE

(10/12/285-02/310) Marcus Aurelius Valerius Maximianus

Auguste I (1/04/286-1/05/305)

Maximien est né à Sirmium vers 250. Il a "le front bas, la figure ridée, le nez en trompette, le menton et le cou épais, la barbe hirsute" d'après "Les empereurs romains", op. cit., p. 119. Cette description ne ressemble pas tellement aux portraits des argentei qui sont stéréotypés et pas forcément reconnaissables. Il est choisi par Dioclétien pour le seconder. Il est d'abord césar, puis auguste à partir d'avril 286, et c'est la fondation de la Dyarchie. Maximien s'installe à Trèves et doit lutter contre les invasions barbares et l'usurpation de Carausius en Bretagne. En 293, à la création de la Tétrarchie, il est secondé par Constance Chlore. Dioclétien oblige Maximien à abdiquer le 1er mai 305. Il accepte mal la retraite et va soutenir son fils Maxence quand celui-ci s'empare de Rome le 28 octobre 306. Il reprend du service comme auguste en 307 et aide Constantin à qui il donne sa fille Fausta en mariage. Maximien est obligé d'abdiquer à la conférence de Carnuntum le 11 novembre 308. Une dernière fois, il reprend la pourpre au début 310 à Marseille avant de se suicider ou d'être assassiné.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com