-10 % sur près de 60 000 monnaies, médailles, jetons et billets de collection
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bmv_472350 - MARSEILLE (MASSILIA) Denier, patrice Abbon

MARSEILLE (MASSILIA) Denier, patrice Abbon TTB
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet (2018)
Prix : 850.00 €
Type : Denier, patrice Abbon
Date : c. 732-739
Nom de l'atelier/ville : Marseille (13)
Métal : argent
Diamètre : 13 mm
Axe des coins : 3 h.
Poids : 0,81 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Denier sur un flan large et quadrangulaire, avec des types assez bien centrés. Patine grise et poreuse
Référence ouvrage :
Pedigree :
Cet exemplaire provient de la collection Raymond D. (1948-2017). C’est le n° 320 de la vente Crinon 11 en 1995 (1.800 fr). Il a été publié dans le Bulletin de la Société Française de Numismatique, n° 7, septembre 2012, p. 208, photo n° 4 “Quatre deniers inédits du dernier Patrice de Provence Abbon (vers 732 - vers 739)”.

Avers


Titulature avers : EAUCTION.
Description avers : Monogramme avec les lettres ABO sur les bras supérieurs d’une sorte de X.

Revers


Description revers : Monogramme avec les lettres MAS+.

Commentaire


Il appartient à P. Schiesser d’avoir réattribué ce denier au patrice Abon de Marseille dans son article de 2012 avec M. Hourlier “Quatre deniers inédits du dernier Patrice de Provence Abbon (vers 732 – vers 739)”.
Seulement quatre exemplaires sont répertoriés, dont celui-ci.
Abbon est considéré comme un allié gallo-romain par les Francs. Il est recteur de Maurienne et de Suse, patrice de Viennoise en 722. Abbo, ou Abbon, combat Mauronte et ses alliés les Sarrasins de Yusuf ibn 'Abd al-Rahman al-Fihri. Charles Martel pour le récompenser le fait duc de Provence en 732. Abbon fonde l'abbaye de la Novalaise en 726, à laquelle il laisse une grande partie de son immense héritage en 739. Il est le dernier patrice de Provence..

Historique


MARSEILLE (MASSILIA)

(VIIe - VIIIe siècle)

Childéric II abolit la frappe de l'or en Gaule au profit d'un monnayage d'argent. L'atelier de Marseille a frappé des monnaies d'argent après l'assassinat de Childéric II en 675 et probablement jusqu'au début du règne de Pépin le Bref. L'atelier eu une production importante dont le seul trésor de Nice-Cimiez a livré une grande variété de types. Cinq patrices se succédèrent à la tête de la ville, Ansedertus, Nemfidius, Antenor, Metranus et Abbon. En 736, la Provence fut rattachée au royaume de France et Charles Martel mit fin au patriciat. Aucune production de cuivre à Marseille ne semble attestée. Faute de texte, les dates de ces patrices ne sont pas connues.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com