+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fco_326394 - MAROC - PROTECTORAT FRANÇAIS 50 Centimes (Essai) en cupro-nickel (?), 4,90 grammes n.d. Paris

MAROC - PROTECTORAT FRANÇAIS 50 Centimes (Essai) en cupro-nickel (?), 4,90 grammes n.d. Paris SPL64 PCGS
1 800.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : 50 Centimes (Essai) en cupro-nickel (?), 4,90 grammes
Date : n.d.
Nom de l'atelier/ville : Paris
Métal : cupro-nickel
Diamètre : 23,15 mm
Axe des coins : 6 h.
Poids : 4,92 g.
Tranche : striée
Degré de rareté : R3
Slab
slab PCGS
PCGS : 64
Commentaires sur l'état de conservation :
très légères traces de manipulation cependant le listel est fortement altéré
Référence ouvrage :
Pedigree :
Cet exemplaire provient de la Collection Michel

Avers


Titulature avers : EMPIRE CHERIFIEN EN FRANÇAIS ET ARABE.
Description avers : Étoile marocaine dans un décor d’arabesques.

Revers


Titulature revers : 50 CENTIMES EN FRANÇAIS ET EN ARABE / ESSAI.
Description revers : dans un octogone décoré d’arabesques.

Commentaire


Cette monnaie sans différent de 1925 est en cupro-nickel au lieu du nickel utilisé pour les frappes courantes. Dans le Lecompte, est signalé un exemplaire appartenant à la Collection Ruedas.
Ce deuxième exemplaire présente des coups ou des altérations au niveau du listel. S’agit-il d’un essai d’outillage ?.

Historique


MAROC - PROTECTORAT FRANÇAIS

1912-1956

Le Maroc s'ouvre au commerce européen à la fin du XVIIIe siècle. Le pays reste partagé au XIXe siècle entre l'influence française (bombardement de Tanger et Mogador), britannique et espagnole et devient un enjeu de la rivalité de ses puissances, auquelles se joint l'Allemagne en 1905. L'incident d'Agadir en 1911 est réglé par la négociation entre la France et l'Allemagne qui accepte le protectorat français sur le Maroc contre une bande de territoire au Congo. Lyautey, résident général, pacifie le pays tandis que le Haut-Atlas résiste jusqu'en 1934. À la suite de grands travaux, le pays est rapidement transformé mais la France impose de plus en plus son administration directe sans tenir compte du protectorat. Le nationalisme ne cesse alors de gagner du terrain et la défaite de 1940 entraîne des manifestations de plus en plus importantes.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com