+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fjt_540160 - MARIE DE MÉDICIS MARIE DE MÉDICIS n.d.

MARIE DE MÉDICIS MARIE DE MÉDICIS TTB+
65.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : MARIE DE MÉDICIS
Date : n.d.
Métal : laiton
Diamètre : 28 mm
Axe des coins : 6 h.
Poids : 3,86 g.
Tranche : lisse
Degré de rareté : R1
Référence ouvrage :
Pedigree :
Cet exemplaire provient de la Collection Terisse

Avers


Titulature avers : HENR. IIII. R. CHRI. MARIA. AVGVSTA.
Description avers : Bustes à gauche.

Revers


Titulature revers : REGIS. SACRA. FOEDERA. MAGNI.
Description revers : Autel couronné à deux colonnes cannelées, l’une entourée d’une palme, l’autre d’une branche de laurier.

Historique


MARIE DE MÉDICIS

(1573-1642)

Marie de Médicis (1573-1642), fille du grand duc de Toscane, François, a épousé Henri IV le 17 décembre 1600 à Lyon. Marie n'a été couronnée que le 13 mai 1610, la veille de la mort d'Henri IV. Louis XIII, né le 27 septembre 1601, est alors mineur. Marie est déclarée régente et Louis est sacré le 17 octobre 1610. Le 20 novembre 1614, il est déclaré majeur, mais laisse le gouvernement à sa mère qui a réuni les États Généraux le 27 octobre 1614. Lorsque Concini, le Maréchal d'Ancre, est assassiné le 24 avril 1617, la reine perd la régence et est exilée à Blois. Elle rentre en grâce par l'intermédiaire de Richelieu en 1619. Marie de Médicis se soulève encore contre son fils en 1620 et participe à la journée des Dupes en novembre 1630 pour obliger le roi à se séparer de Richelieu. Le roi choisit le ministre contre sa mère. Elle quitte la France en 1631 pour ne jamais y revenir, se réfugie en Hollande et meurt en exil à Cologne le 3 juillet 1642.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com