+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v19_1140 - MARIE-ANTOINETTE, REINE DE FRANCE Jeton Ar 34, mort de la reine Marie-Antoinette 1793

MARIE-ANTOINETTE, REINE DE FRANCE Jeton Ar 34, mort de la reine Marie-Antoinette SUP
MONNAIES 19 (2004)
Prix de départ : 125.00 €
Estimation : 245.00 €
Prix réalisé : 250.00 €
Nombres d'offres : 4
Offre maximum : 360.00 €
Type : Jeton Ar 34, mort de la reine Marie-Antoinette
Date : 1793
Nom de l'atelier/ville : Berlin
Métal : argent
Diamètre : 34,5 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 14,37 g.
Tranche : lisse
Degré de rareté : R1
Commentaires sur l'état de conservation :
De petites traces de frottement mais un exemplaire superbe avec une patine grise
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : MARIA ANTONIA FRANCKREICHS UNGLUCKLICHSTE KŒNIGIN.
Description avers : Tête diadémée à gauche de Marie-Antoinette ; signé STIERLE au-dessous.
Traduction avers : (Marie-Antoinette la plus malheureuse reine de France).

Revers


Titulature revers : WEH’. JEDE THRÆNE WIRD EIN FLUCH DEN ENKELN !.
Description revers : La France debout de face, appuyée sur une urne posée sur un autel, au-dessus des armes de France brisées et d’une épée ; à l'exergue en trois lignes : DER VOLKSWUTH/ GEOPFERT D: 16 OCT:/ 1793.
Traduction revers : (Malheur aux descendants ! chaque larme sera une malédiction pour eux ! - Immolée à la fureur populaire, le 16 octobre 1793).

Historique


MARIE-ANTOINETTE, REINE DE FRANCE

(1774-1793)

Marie-Antoinette naquit à Vienne le 2 décembre 1755. Elle est la quatrième fille de l'empereur François Ier et de Marie-Thérèse d'Autriche. Choiseul négocia son mariage avec le dauphin Louis. Le mariage fut célébré à Versailles le 16 mai 1770. Après la mort de Louis XV, le dauphin Louis monta sur le trône de France sous le nom de Louis XVI et Marie-Antoinette devint reine de France. Elle mena une vie de cour luxueuse qui lui valut le surnom de "Madame Déficit" ; elle fut appelée également "l'Autrichienne" car elle favorisa largement ses compatriotes. Après le début de la Révolution française, elle poussa le roi de France à demander l'aide des puissances européennes. Elle fut emprisonnée au Temple après la fuite de Varennes (juin 1791). Après avoir été transférée à la Conciergerie, elle fut jugée devant le tribunal révolutionnaire et guillotinée le 16 octobre 1793.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com