+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v52_0434 - MARC ANTOINE et LUCIUS ANTOINE Denier

MARC ANTOINE et LUCIUS ANTOINE Denier TB
MONNAIES 52 (2012)
Prix de départ : 225.00 €
Estimation : 450.00 €
Prix réalisé : 390.00 €
Nombres d'offres : 2
Offre maximum : 585.00 €
Type : Denier
Date : été
Date : 41 AC.
Nom de l'atelier/ville : Asie, Éphèse
Métal : argent
Titre en millième : 950 ‰
Diamètre : 17,5 mm
Axe des coins : 2 h.
Poids : 3,14 g.
Degré de rareté : R3
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un petit flan mince et irrégulier à l’usure très importante, parfaitement identifiable. Patine grise granuleuse
Pedigree :
Cet exemplaire provient du du stock de la maison Platt, 1960 et de la collection D

Avers


Titulature avers : M. ANT. I(MP). AVG. [III. VIR. R. P. C.] M. (NE)RVA PROQ . P.
Description avers : Tête nue de Marc Antoine à droite (O°).
Traduction avers : “Marcus Antonius Imperator Augurus Triumviri Rei Publicæ Constituandæ Marcus Nerva Pro Quæstor Prætore”, (Marc Antoine, Imperator augure triumvir pour la restauration de la République, Marcus Nerva questeur propréteur).

Revers


Titulature revers : L. ANTONIVS - [CO]S.
Description revers : Tête nue de Lucius Antoine à droite (O°).
Traduction revers : “Lucius Antonius Consul”, (Lucius Antoine consul).

Commentaire


Poids très léger. Une petite contremarque au droit sur le portrait, au niveau de la joue de Marc Antoine. Pour ce type, M. Crawford a relevé une estimation inférieure à trente coins pour le droit et inférieure à trente trois coins pour le revers pour trois variétés. Ce type est en fait beaucoup plus rare que ne le laissent supposer les différents ouvrages de référence.

Historique


MARC ANTOINE et LUCIUS ANTOINE

(41 avant J.-C.) Marcus Antonius et Lucius Antonius

Luc Antoine était le frère cadet de Marc Antoine. Questeur en 50 avant J.-C., tribun en 44 avant J.-C., il est consul en 41 avant J.-C. Poussé par sa belle-sœur, Fulvie, la femme de Marc Antoine, il se souleva contre Octave, s'enferma dans Pérouse, fit appel à son frère. Finalement, il capitula, fut pardonné par Octave et envoyé comme gouverneur en Espagne, où il mourut peu après.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com