+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v50_0025 - MANLIA SCANTILLA Denier

MANLIA SCANTILLA Denier TTB+/SUP
MONNAIES 50 (2011)
Prix de départ : 3 500.00 €
Estimation : 5 500.00 €
Prix réalisé : 3 500.00 €
Nombres d'offres : 1
Offre maximum : 4 050.00 €
Type : Denier
Date : 193
Nom de l'atelier/ville : Rome
Métal : argent
Titre en millième : 600 ‰
Diamètre : 17 mm
Axe des coins : 6 h.
Poids : 3,14 g.
Degré de rareté : R3
Officine : 4e
Emission : 1re
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire de qualité exceptionnelle pour ce type de monnayage sur un petit flan ovale, bien centré des deux côtés, légèrement court sur les légendes. Portrait magnifique de toute beauté où tous les détails de la chevelure sont visibles. Revers finement détaillé. Jolie patine de collection ancienne avec des reflets dorés. Conserve une partie de son brillant de frappe et de son coupant d’origine
Référence ouvrage :
Pedigree :
Cet exemplaire provient de la vente Lanz 82 du 24 novembre 1997, n° 421

Avers


Titulature avers : MANL SC[AN]-TILLA AVG.
Description avers : Buste drapé à droite vu de trois quarts en avant avec les cheveux retenus en arrière (L).
Traduction avers : “Manlia Scantilla Augusta”, (Manlia Scantilla Augusta).

Revers


Titulature revers : IVNO RE-GINA.
Description revers : Junon, voilée et drapée debout à gauche, tenant une patère de la main droite et un sceptre long ; à ses pieds, un paon à gauche, tournant la tête à droite.
Traduction revers : “Iuno Regina”, (Junon Reine).

Commentaire


Chevelure avec une coiffure élaborée. Ce type de denier est en fait beaucoup plus rare que ne le laissent paraître les ouvrages généraux. C’est la première fois que nous le proposons à la vente.

Historique


MANLIA SCANTILLA

(193) Manlia Scantilla

Femme de Dide-Julien, mère de Didia Clara - Augusta

Après la mort de Pertinax, les prétoriens vendirent l'Empire à l'encan. C'est Dide Julien, un sénateur et un juriste, qui l'emporta en offrant 25.000 sesterces par soldat. Une partie du peuple, révolté par cette méthode, fit appel aux armées pour se débarrasser du nouveau tyran. Pescennius Niger, Albin et Septime Sévère répondirent à l'attente de Rome, origine de la seconde guerre civile après celle de 68-69. Abandonné de tous à l'approche des troupes de Septime-Sévère, le plus prompt à gagner Rome, Dide Julien fut décapité le 2 juin et sa "damnatio memoriæ" prononcée. Manlia Scantilla était la femme de Dide Julien. C'est elle qui, d'après l'Historie Auguste, aurait obligé son mari à acheter l'empire et à se faire décerner pour elle-même, et sa fille Didia Clara, le titre d'augusta. Nul ne sait ce qu'il advint de la mère et de la fille après la mort de Dide Julien.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com