+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

brm_608728 - MAGNENCE Maiorina, (MB, Æ 2)

MAGNENCE Maiorina, (MB, Æ 2) SUP
150.00  €
-10%
Prix promo : 135.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Maiorina, (MB, Æ 2)
Date : 351
Nom de l'atelier/ville : Atelier incertain (Arles)
Métal : cuivre
Diamètre : 18 mm
Axe des coins : 1 h.
Poids : 4,28 g.
Officine : 1re
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un petit flan très épais, court sur les légendes. Beau buste stylisé de Magnence. Revers de haut relief. Très jolie patine vert foncé. Conserve la plus grande partie de son brillant de frappe et de son coupant d’origine
Référence ouvrage :
Pedigree :
Exemplaire provenant de la collection A-M Schmitt-Cadet

Avers


Titulature avers : D N MAGNEN-TIVS P F AVG.
Description avers : Buste tête nue, drapé et cuirassé de Magnence à droite, vu de trois quarts en avant (A°).
Traduction avers : “Dominus Noster Magnentius Pius Felix Augustus”, (Notre seigneur Magnence pieux heureux auguste).

Revers


Titulature revers : VICT DD NN AVG E[T CAES]/ VOT/ V/ MVL/ X/ I// [TAR].
Description revers : Deux Victoires debout face à face tenant à deux un bouclier inscrit en quatre lignes.
Traduction revers : “Victoriæ Dominorum Nostrorum Augusti et Cæsari / Votis quinquennalibus Multis decennalibus”, (Aux Victoires de notre auguste et de notre césar/ Vœux pour le cinquième anniversaire de règne et plus pour le dixième anniversaire à venir).

Commentaire


Buste de Magnence stylisé. Peut faire penser à une imitation de l’atelier d’Arles, encore de très bon style.

Historique


MAGNENCE

(18/01/350-10/08/353) Flavius Magnus Magnentius

Magnence est proclamé le 18 janvier 350, grâce à sa rapidité et à une activité diplomatique importante qui lui a permis de s'emparer de la Bretagne, de la Gaule, de l'Italie et d'une partie des Balkans ; mais il ne réussit pas à se faire reconnaître par Constance II. Magnence essuie une sévère défaite à Mursa en septembre 351. Obligé de battre en retraite, il perd l'Italie l'année suivante avant de voir la Gaule envahie par les généraux de Constance. Battu au Mont Séleucus près de Gap, il se suicida à Lyon le 10 août 353.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com