Réouverture au public du lundi au samedi de 10h à 16h à compter du 11 mai.
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

E-auction 157-95239 - MACRIN Tétradrachme syro-phénicien

MACRIN Tétradrachme syro-phénicien TB
Vous devez être connecté et approuvé par cgb.fr pour participer à une "e-auction/live-auction" de cgb.fr, Identifiez vous pour miser. Les validations de compte sont effectuées dans les 48 heures qui suivent votre enregistrement, n'attendez pas les deux derniers jours avant la clôture d'une vente pour procéder à votre enregistrement.En cliquant sur "MISER", vous acceptez sans réserve les conditions générales des ventes privées des e-auctions de cgb.fr et les conditions générales des ventes privées des live auctions de cgb.fr. La vente sera clôturée à l'heure indiquée sur la fiche descriptive, toute offre reçue après l'heure de clôture ne sera pas validée. Veuillez noter que les délais de transmission de votre offre à nos serveurs peuvent varier et qu'il peut en résulter un rejet de votre offre si elle est expédiée dans les toutes dernières secondes de la vente. Les offres doivent être effectuées avec des nombres entiers, vous ne pouvez saisir de , ou de . dans votre offre. Pour toute question cliquez ici pour consulter la FAQ des e-auctions.

PAS DE FRAIS ACHETEUR.
Estimation : 120 €
Prix : 31 €
Offre maximum : 31 €
Fin de la vente : 18 avril 2016 15:17:30
participants : 7 participants
Type : Tétradrachme syro-phénicien
Date : 217-218
Nom de l'atelier/ville : Hiérapolis, Syrie, Cyrrhestica
Métal : billon
Diamètre : 24 mm
Axe des coins : 11 h.
Poids : 13,27 g.
Degré de rareté : R1
Commentaires sur l'état de conservation :
Flan largement trop étroit, légendes incomplètes, lion difficilement visible
Référence ouvrage :

Avers


Description avers : Buste de Macrin à droite, lauré, drapé et cuirassé, vu de trois-quarts en avant, les deux rubans pendant derrière la tête (A*).
Légende avers : AUT K. M. OPEL... SE. MAKREINOS SE, (Autokratoros Kaisaros Markos Opellios Seuhros Makrinos Sebastos).
Traduction avers : (L’empereur césar Marc Opel Sévère Macrin auguste).

Revers


Description revers : Aigle debout à gauche, ailes écartées, la tête et la queue à droite, tenant une couronne feuillée dans son bec ; entre les pattes, un lion passant à droite.
Légende revers : DHMARC. EX. UPATOS.
Traduction revers : (Revêtu de la puissance tribunitienne consul).

Commentaire


Les frappes de Macrin à Hiérapolis sont assez nombreuses mais bien inférieures à celles de Caracalla et de Diaduménien, dont c’est l’atelier le plus productif, devant même Antioche.
On repère deux graveurs de droit et plusieurs graveurs de revers, une étude des liaisons de coins serait certainement instructive sur la structure de l’émission.
Hiérapolis, "la ville du Soleil" où se trouvait le temple d'Astarté construit par Séleucos Ier Nicator, l'actuelle Manbidj, était située près de l'Euphrate entre Berœa (Alep) à l'ouest et Carrhæ (Harran) à l'Est sur la route des caravanes aux portes de la province de Mésopotamie en Syrie Cyrrhestica.
HIérapolis est un atelier important pour Caracalla mais, curieusement, avec une production concentrée sur le type à droite, drapé et cuirassé, toutes les autres variantes étant frappées en quantités minimes.
L’attribution est certaine : le graveur spécifique à l’atelier se retrouve sur la frappe de présentation avec Hadad et Atargatis trônant avec le semeion, type qui ne peut qu’être attribué à Hiérapolis. La frappe de présentation porte aussi un petit aigle et le symbole du lion passant, aucun doute n’est donc possible.
On notera sur certaines représentations un lion d’une taille relativement importante et d’une qualité de gravure tout à fait remarquable. Il existait probablement encore des lions vivant à l’état sauvage à cette époque dans la région, également des réserves de chasse (paradeisos) où l’artiste a pu observer parfaitement le modèle.
On note que les sigma sont gravés en C.
Dans la base TSP maintenue par Michel Prieur, seize exemplaires sont maintenant répertoriés. Cet exemplaire est le 0943_013.

Historique


MACRIN

(11/04/217-8/06/218) Marcus Opellius Macrinus

Macrin est né en 164 à Cherchell en Maurétanie. Ce n'est pas un sénateur, mais un chevalier, d'origine indigène (maure). Il était procurateur de la "res privata" (caisse privée de l'empereur) de Caracalla puis préfet du Prétoire à partir de 212. Après l'assassinat de Caracalla le 8 avril 217, il est acclamé empereur le 11 avril. Il ne viendra jamais à Rome et reste à Antioche. Il fait diviniser Caracalla, mais exile Julia Domna qui se laisse mourir. Il prend le titre de Severus pour se rallier les partisans de la famille sévérienne et donne le prænomen d'Antoninus à son fils, Diaduménien, qui est promu césar. En essayant de se concilier tout le monde, il heurte l'armée qui regrette Caracalla. Des soldats, cantonnés à Émèse, proclament Élagabal le 16 mai 218. Vaincu en juin, Macrin s'enfuit. Apprenant la mort de Diaduménien, il tente de se suicider en se jetant de son char et est achevé par ses propres soldats.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com