+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v51_0091 - MACÉDOINE - ROYAUME DE MACÉDOINE - PHILIPPE III ARRHIDÉE Statère d'or

MACÉDOINE - ROYAUME DE MACÉDOINE - PHILIPPE III ARRHIDÉE Statère d or SUP
MONNAIES 51 (2011)
Prix de départ : 2 400.00 €
Estimation : 4 200.00 €
Prix réalisé : 2 400.00 €
Nombres d'offres : 1
Offre maximum : 2 550.00 €
Type : Statère d'or
Date : c. 323-317 AC.
Nom de l'atelier/ville : Troade, Abydos
Métal : or
Diamètre : 17,5 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 8,52 g.
Degré de rareté : R2
Emission : 11e
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire frappé sur un petit flan ovale et irrégulier, mais parfaitement centré des deux côtés avec un portrait magnifique. Le revers est de haut relief avec tous les détails de la Niké bien visibles. Cet exemplaire a conservé la plus grande partie de sa fraîcheur de frappe et de son coupant d’origine
Référence ouvrage :
Pedigree :
Cet exemplaire provient de la vente Gorny & Mosch 180, 12 octobre 2009, n° 100

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Tête casquée d'Athéna à droite, coiffée du casque corinthien à aigrette, orné d'un serpent ; les cheveux tombant sur la nuque en mèches mêlées.

Revers


Description revers : Niké debout à gauche, les ailes déployées, tenant de la main droite une couronne et de la gauche la stylis ; dans le champ à gauche, un monogramme surmontant un pentagramme ; devant les jambes de Niké, une corne d’abondance (cornucopiae).
Légende revers : ALEXANDROU/ (MI).
Traduction revers : (d’Alexandre).

Commentaire


Même coin de droit que l’exemplaire du British Museum (MP. n° 1524a, pl. VI), provenant du trésor de Lanarca n° 38, IGCH 1472, découvert à Chypre en 1870, enfoui vers 300 avant J.-C. Il y avait aussi cinq exemplaires dans le trésor d’Anadol (n° 59-64) IGCH 866, découvert en 1895 en Russie et enfoui vers 230-225 avant J.-C.

Historique


MACÉDOINE - ROYAUME DE MACÉDOINE - PHILIPPE III ARRHIDÉE

(323-316 avant J.-C.)

Monnayage au nom et au type d'Alexandre III le Grand

Philippe, fils de Philippe II et le demi-frère d'Alexandre, n'avait pas toute sa raison. À la mort du conquérant et devant la carence du pouvoir, afin de maintenir la fiction de l'unité de l'Empire, il fut proclamé roi, mais en fait, il n'avait aucun pouvoir. Il fut assassiné à l'instigation d'Olympias, la mère d'Alexandre, en 316 avant J.-C.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com