+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fjt_078993 - LYONNAIS (GOUVERNEURS DU...) Jeton Ar 29, Louis-François-Anne de Neufville, marquis de Villeroy puis duc de Retz n.d.

LYONNAIS (GOUVERNEURS DU...) Jeton Ar 29, Louis-François-Anne de Neufville, marquis de Villeroy puis duc de Retz TTB
350.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Jeton Ar 29, Louis-François-Anne de Neufville, marquis de Villeroy puis duc de Retz
Date : (1730-1734)
Date : n.d.
Métal : argent
Diamètre : 29,5 mm
Axe des coins : 6 h.
Poids : 8,59 g.
Degré de rareté : R3
Commentaires sur l'état de conservation :
Usure régulière sur les reliefs avec de petites marques de manipulation. Bon centrage. Très bel exemplaire
Référence ouvrage :

Avers


Description avers : Écu couronné aux armes de Louis-François-Anne de Neufville sur un manteau d’hermines, entouré des colliers des ordres.

Revers


Description revers : Écusson ovale aux armes de la Ville, placé sur un cartouche, soutenu par les figures allégoriques nues et assises du Rhône et de la Saône laissant échapper l’eau de leurs urnes.

Commentaire


Attribution selon Tricou, Jetons armoriés, Lyon, 1947, p. 139, n° 98 et pl.IV. Coins de droit et de revers différents du jeton précédent. Ces attributions restent très incertaines mais Tricou, op. cit. p. 139 indique pour le duc de Retz “l’azur du champ est indiqué par des hachures, le collier du Saint-Esprit est orné de H au lieu de L couronnées, il n’y a pas d’armoiries sur le revers du manteau, etc..” La famille de Neufville de Villeroy d’Alincourt porte d’azur au chevron d’or accompagné de trois croisettes ancrées du même. Louis-François-Anne de Neufville, né à Versailles en octobre 1695, est le fils aîné de Louis-Nicolas et de Marguerite Le Tellier. Il obtient différents offices et charges en survivance de son père puis en titre à la mort de ce dernier en 1734, notamment gouverneur et lieutenant-général de Lyon et des provinces de Lyonnais, Forez et Beaujolais dont il démissionne en 1763 pour son neveu Gabriel-Louis-François. Marié à Marie-Renée de Montmorency-Luxembourg, il meurt sans postérité en 1766.

Historique


LYONNAIS (GOUVERNEURS DU...)

Les gouvernements, divisions militaires et politiques du royaume, étaient au nombre de douze au XVIe siècle, ils sont trente-neuf en 1776, dont dix-huit de première classe (Picardie, Flandre, Normandie, Lorraine, Bourgogne, etc..) et vingt-et-un de seconde classe (Boulonnais, Artois, Berry, Auvergne, etc..). Les gouverneurs, importants personnages lors des Guerres de religion et parfois rivaux dangereux du pouvoir, voient leurs pouvoirs amoindris par la royauté, notamment par Henri IV ou par Richelieu. Louis XIV réduisit leur exercice à trois ans et ne leur laissa que des honneurs, tandis que les intendants exerçaient la réalité du pouvoir sur le terrain. Les gouvernements continuèrent néanmoins de se transmettre dans les grandes familles : Condé en Bourgogne, Luxembourg en Normandie, etc...

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com