Ouverture au public du lundi au samedi de 9h à 17h.
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v23_0918 - LYON (LUGDUNUM) Denier épiscopal

LYON (LUGDUNUM) Denier épiscopal TTB/TB+
MONNAIES 23 (2004)
Prix de départ : 450.00 €
Estimation : 750.00 €
Prix réalisé : 615.00 €
Nombres d'offres : 4
Offre maximum : 775.00 €
Type : Denier épiscopal
Date : (VIIe - VIIIe siècles)
Nom de l'atelier/ville : Lyon
Métal : argent
Diamètre : 10,5 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 1,25 g.
Degré de rareté : R1
Commentaires sur l'état de conservation :
Monnaie frappée sur un flan angulaire. Complet et bien frappé au droit. Revers de frappe molle. Patine grise et irisée d’ancienne collection
Référence ouvrage :
Pedigree :
Cet exemplaire aurait été acheté en décembre 1944

Avers


Titulature avers : LVG.
Description avers : sous une barre d’abréviation ; dans un grènetis.

Revers


Titulature revers : E P S.
Description revers : dans les 3e, 4e et 1er canton d’une croix grecque chrismée à droite ; grènetis.

Commentaire


Cette légende LVG assure l’attribution à Lyon. En ce qui concerne le revers, EPS semble correspondre à EPiscopuS.
En 1890, A. Chabouillet écrivait, concernant les monnaies de Lyon de la trouvaille de Cimiez donnée par A. Morel Fatio, "Les légendes LV et LVG ne laissent pas de doute sur l'attribution de ces deniers, mais le monogramme cruciforme placé au revers a donné lieu à bien des controverses." En 1892, A. de Belfort faisait justement remarquer que "dans les lettres EPS, et en tenant compte du chrisme, M. de Lagoy a lu le nom du monétaire PETRVS. Cartier préfère PIPINVS REX. M. Récamier y voit EPiscopuS, ce qui semble être l'explication la plus rationnelle." Il existe de nombreuses variantes, selon la position des lettres LVG (lues dans un sens et dans l'autre), selon la barre de ponctuation et la présence de globules. Les revers sont assez homogènes, avec la croix chrismée et les trois lettres EPS en cantonnement..

Historique


LYON (LUGDUNUM)

(VIIe - VIIIe siècle)

Le monnayage mérovingien de Lyon se décompose en imitations romaines, en triens des rois francs, de monétaires et en une grande série de triens "frappés dans le Forez et le Vivarais pendant l'occupation sarrasine" (divisés en trois groupes). En ce qui concerne l'argent, un denier est au nom de Rognoaldus sinon, tous les deniers sont épiscopaux. Ces deniers se caractérisent par la légende LV(G) et une croix cantonnée des lettres EPS.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com