Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bgr_464534 - LYDIE - ROYAUME DE LYDIE - CRÉSUS Douzième de statère

LYDIE - ROYAUME DE LYDIE - CRÉSUS Douzième de statère TB
220.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Douzième de statère
Date : c. 550 AC.
Nom de l'atelier/ville : Sardes, Lydie
Métal : argent
Diamètre : 8 mm
Poids : 0,80 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un petit flan ovale bien centré à l’usure importante, identifiable. Patine grise légèrement granuleuse

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Protomés de taureau et de lion affrontés.

Revers


Description revers : Carré creux informe.

Commentaire


Ce douzième de statère est une divisionnaire très rare.

Historique


LYDIE - ROYAUME DE LYDIE - CRÉSUS

(561-546 avant J.-C.)

La richesse de Crésus ainsi que le nom du fleuve qui coulait à Sardes en charriant des pépites d'or (ou plutôt d'électrum), le Pactole, sont restés proverbiaux. Le monnayage lydien, l'un des premiers du monde grec, débuterait au milieu du VIIe siècle avant J.-C. Sous Crésus, nous avons un monnayage important et diversifié. Crésus succeda à Alyatte II (610-561 avant J.-C.). Le début de son règne fut brillant, mais il se heurta au nouveau roi des Perses, Cyrus. La guerre entre les deux royaumes éclata. Sardes tomba en 546 avant J.-C. sous les coups des Perses de Cyrus qui épargna la vie de Crésus. Sardes devint la capitale d'une satrapie. Cyrus conserva le système monétaire et le monnayage de son adversaire. Le demi-statère d'argent ou sicle était la vingtième partie du statère d'or léger de 8,17 g. Il faudra attendre 510 pour que la darique et le sicle perse remplacent le monnayage archaïque de Crésus.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com