+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

Live auction - fme_610766 - LOUIS XVII Médaille, les enfants de Louis XVI et de Marie-Antoinette

LOUIS XVII Médaille, les enfants de Louis XVI et de Marie-Antoinette SUP
Vous devez être connecté et approuvé par cgb.fr pour participer à une "e-auction/live-auction" de cgb.fr, Identifiez vous pour miser. Les validations de compte sont effectuées dans les 48 heures qui suivent votre enregistrement, n'attendez pas les deux derniers jours avant la clôture d'une vente pour procéder à votre enregistrement.En cliquant sur "MISER", vous acceptez sans réserve les conditions générales des ventes privées des live auctions de cgb.fr. La vente commencera sa clôture à l'heure indiquée sur la fiche descriptive. Veuillez noter que les délais de transmission de votre offre à nos serveurs peuvent varier et qu'il peut en résulter un rejet de votre offre si elle est expédiée dans les toutes dernières secondes de la vente. Les offres doivent être effectuées avec des nombres entiers, vous ne pouvez saisir de , ou de . dans votre offre. Pour toute question cliquez ici pour consulter la FAQ des live auctions.

Les offres gagnantes seront soumises à 12% TTC de frais de participation à la vente.
Estimation : 200 €
Prix : pas d'offre
Offre maximum : pas d'offre
Fin de la vente : 27 octobre 2020 19:32:18
Type : Médaille, les enfants de Louis XVI et de Marie-Antoinette
Date : (1794)
Date : n.d.
Nom de l'atelier/ville : Berlin
Métal : cuivre
Diamètre : 30,5 mm
Graveur : Daniel et Frédéric Loos
Poids : 11,18 g.
Tranche : lisse
Poinçon : sans poinçon
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Traces de manipulation. Présence de taches noires. Légère usure sur certains reliefs
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : LOUIS CHARLES ET MARIE THERESE CHARLOTTE / ENFANS DE LOUIS SEIZE.
Description avers : Bustes conjugués à droite du Dauphin et de Madame Royale signé Loos au-dessous.

Revers


Titulature revers : EN DEUX LIGNES À L’EXERGUE : QUAND SERA-T-ELLE / LEVÉE ?.
Description revers : Une grande draperie baissée, suspendue à une triangle.

Commentaire


Ce jeton est plus rare que ceux de Louis XVI, Marie-Antoinette ou Philippe Égalité.
Ce jeton est le cinquième de la suite des six victimes gravée par Daniel et Frédéric Loos. Ce jeton non daté, est classé à la fin de l’année 1794 par Hennin. Cet auteur indique au sujet du revers : “La draperie représentée sur le revers de cette pièce fait allusion à l’obscurité qui couvrait le sort futur des enfans de Louis XVI” avant leurs décès.
Le duc de Normandie, second fils du mariage de Louis XVI et de Marie-Antoinette naquit à Versailles le 27 mars 1785. Il devint dauphin après la mort de son frère aîné décédé le 4 juin 1789. Le 10 août 1792, il fut enfermé au Temple avec ses parents. Après la mort de son père guillotiné le 21 janvier 1793, les royalistes le proclamèrent roi titulaire de France sous le nom de Louis XVII. Le 3 juillet 1793 il fut séparé de sa mère, guillotinée le 16 octobre suivant, puis de sa tante Élisabeth qui fut également guillotinée le 10 mai 1794. Il fut confié à la garde du cordonnier Simon qui, contrairement à la légende, ne lui aurait personnellement fait subir aucun mauvais traitement (cf. Michel Mourre, Dictionnaire de l'histoire, p. 687). Le 5 janvier 1794, Louis XVII fut confié à la garde de quatre commissaires de la Commune. La date précise de son décès est incertaine ; il mourut probablement le 8 juin 1795 et il fut enterré secrètement au cimetière Sainte-Marguerite de Paris.

Historique


LOUIS XVII

(21/01/1793-8/06/1795)

Le duc de Normandie, second fils du mariage de Louis XVI et de Marie-Antoinette, naquit à Versailles le 27 mars 1785. Il devint dauphin après la mort de son frère aîné décédé le 4 juin 1789.
Après le 10 août 1792, il fut enfermé au Temple avec ses parents. À la mort de son père guillotiné le 21 janvier 1793, les royalistes le proclamèrent roi titulaire de France sous le nom de Louis XVII. Le 3 juillet 1793, il fut séparé de sa mère, guillotinée le 16 octobre suivant, puis de sa tante Élisabeth, également guillotinée le 10 mai 1794. Il fut confié à la garde du cordonnier Simon qui, contrairement à la légende, ne lui aurait fait subir aucun mauvais traitement.
Le 5 janvier 1794, Louis XVII fut confié à la garde de quatre commissaires de la Commune. La date précise de son décès est incertaine ; il mourut probablement le 8 juin 1795 et il fut enterré secrètement au cimetière Sainte-Marguerite de Paris.
Sa sœur, Marie-Thérèse Charlotte, 19 décembre 1778 – 19 octobre 1851, échappa à la mort et après des années de martyre fut échangée avec les Autrichiens contre Nicolas Marie Quinette Baron de Rochemont, ministre de l'Intérieur, membre des Cinq Cents, enquêteur sur la trahison de Dumouriez, capturé à cette occasion.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com