Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fjt_191016 - LOUIS XVI (MONARQUE CONSTITUTIONNEL) Jeton AR 30, dénonçant la mort du roi le 21 janvier 1793 n.d.

LOUIS XVI (MONARQUE CONSTITUTIONNEL) Jeton AR 30, dénonçant la mort du roi le 21 janvier 1793 TTB+
175.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Jeton AR 30, dénonçant la mort du roi le 21 janvier 1793
Date : (1794)
Date : n.d.
Nom de l'atelier/ville : Berlin
Métal : argent
Diamètre : 30,5 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 9,66 g.
Tranche : lisse
Degré de rareté : R1
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : LOUIS XVI ROI DE FR. IMMOLÉ PAR LES FACTIEUX.
Description avers : Tête laurée (couronne de Cyprès) de Louis XVI à droite, un bandeau noué dans les cheveux ; signé F. L. au-dessous.

Revers


Titulature revers : PLEURÉS ET VENGÉS - LE ! ; À L'EXERGUE EN DEUX LIGNES : LE XXI IANVIER/ MDCCXCIII.
Description revers : La France assise de face, pleurant sur une urne, contenant les restes du roi, inscrite LOUIS/ XVI ; elle pointe la main droite sur LA - LOI déchirée, une couronne renversée, des piques et une hallebarde couchées. Au-dessus de la scène, un éclair sortant d'un nuage allume l'urne qui s'enflamme d'un cœur navré.

Commentaire


Une série de six jetons fut réalisée à partir de 1794 et jusqu'à 1796 pour commémorer la mort de : Louis XVI (21 janvier 1793) (Hennin 469) ; Marie-Antoinette, le 16 octobre 1793 (Hennin 536) ; Philippe Égalité, duc d'Orléans, le 6 novembre 1793 (Hennin 550) ; Madame Élisabeth, guillotinée le 10 mai 1794 (Hennin 621) ; les enfants de Louis XVI (Hennin 644) ; la mort de Louis XVII au temple le 8 juin 1795 (Hennin 695). Ces jetons ou médailles de souvenir furent extrêmement répandus en Allemagne dans leur version populaire en laiton.
La symbolique de la pique et du faisceau délié est une réponse directe à la symbolique révolutionnaire du faisceau comme garant de l'Unité.

Historique


LOUIS XVI (MONARQUE CONSTITUTIONNEL)

(10/05/1774-21/01/1793) Monnaies Constitutionnelles

(1791-1793)

Le ministère girondin, formé le 23 mars 1792, déclare la guerre le 20 avril au roi de Bohême et de Hongrie, Léopold II. Rouget de Lisle compose la Marseillaise le 25 avril. La Patrie est déclarée "en danger" le 11 juillet. Les Parisiens et les Marseillais prennent les Tuileries et massacrent les défenseurs du château, Suisses et nobles, le roi et sa famille se réfugient auprès de l'Assemblée. Louis XVI est déchu de ses fonctions et interné au Temple le 12 août. Début septembre, des massacres ont lieu dans les prisons parisiennes, dont les Carmes, et font des milliers de victimes dont la princesse de Lamballe, l'amie de Marie-Antoinette. Dumouriez et Kellermann remportent la victoire de Valmy sur les Prussiens le 20 septembre 1792. La nouvelle est connue rapidement grâce au télégraphe de Chappe. Le lendemain, la république est proclamée et la royauté abolie lors de la première réunion de la Convention. Dumouriez bat les Autrichiens à Jemmapes le 6 novembre et occupe Bruxelles. Le procès du Roi débute le 10 décembre. Le 17 janvier, il est condamné à mort à une voix de majorité et est guillotiné le 21 janvier 1793.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x