Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fme_505940 - LOUIS XV DIT LE BIEN AIMÉ Pose de la première pierre de l’église de St Germain-en-Laye

LOUIS XV DIT LE BIEN AIMÉ Pose de la première pierre de l’église de St Germain-en-Laye TTB+
95.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Pose de la première pierre de l’église de St Germain-en-Laye
Date : 1766
Métal : cuivre
Diamètre : 41,5 mm
Poids : 33,91 g.
Tranche : lisse
Poinçon : sans poinçon
Commentaires sur l'état de conservation :
Patine marron hétérogène. Traces de nettoyage. Présence de coups et rayures
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : LUD. XV. REX - CHRISTIANISS..
Description avers : Tête du roi à droite, signé sur l’épaule : B. DUVIVIER F..

Revers


Titulature revers : PIETAS AUGUSTA / NOVI SANCTI GERMANI / TEMPLI PRIMUM / LAPIDEM POSUIT. / ANNO MDCCLXVI.
Description revers : Légende en 5 lignes.

Historique


LOUIS XV DIT LE BIEN AIMÉ

(1/09/1715-10/05/1774)

Louis XV succède à Louis XIV le 1er septembre 1715 et Philippe d'Orléans est seul régent. La quadruple alliance en 1717 vise à maintenir l'équilibre européen avec la France, l'Autriche, l'Angleterre et les Provinces-Unies. Au cours de sa visite en France, le tsar Pierre Ier signe un traité d'entente bilatéral. En 1718, l'abbé Dubois devient secrétaire d'État aux Affaires Étrangères. Sacré archevêque de Cambrai en 1720, premier ministre en 1722, il meurt le 10 août 1723. La France déclare la guerre à l'Espagne en 1719 pour empêcher Philippe V de renverser le Régent. La prise de San Sébastien et de Fontarabie marque la fin des hostilités. En 1720, Philippe V rejoint la quadruple alliance et renonce au trône de France par le traité de Madrid. La première loge maçonnique est fondée en France en 1721. Louis XV est sacré à 12 ans le 25 octobre 1722. Le 15 février 1723, il est déclaré majeur. Le régent est remplacé par le duc de Bourbon qui devient premier ministre. Philippe d'Orléans meurt le 2 décembre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x