+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fme_908613 - LOUIS XV DIT LE BIEN AIMÉ Médaille, Gaucher de Sainte Marthe par Curé, refrappe

LOUIS XV DIT LE BIEN AIMÉ Médaille, Gaucher de Sainte Marthe par Curé, refrappe TTB
70.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Médaille, Gaucher de Sainte Marthe par Curé, refrappe
Date : (1718)
Métal : bronze
Diamètre : 51 mm
Axe des coins : 12 h.
Graveur : CURE Simon (1681-1734)
Poids : 55,44 g.
Tranche : lisse
Poinçon : sans poinçon
Commentaires sur l'état de conservation :
Patine hétérogène. De l’usure sur les reliefs. Présence de quelques rayures

Avers


Titulature avers : SCAEVOLA - SAMMARTHANUS..
Description avers : Buste habillé et coiffé de profil à droite.

Revers


Titulature revers : DAT FLORES ET FRUCTUS // À L’EXERGUE : M. DCC. XVIII.
Description revers : Oranger dans sa caisse. Vue sur la montagne à l’arrière plan.

Historique


LOUIS XV DIT LE BIEN AIMÉ

(1/09/1715-10/05/1774)

Louis XV succède à Louis XIV le 1er septembre 1715 et Philippe d'Orléans est seul régent. La quadruple alliance en 1717 vise à maintenir l'équilibre européen avec la France, l'Autriche, l'Angleterre et les Provinces-Unies. Au cours de sa visite en France, le tsar Pierre Ier signe un traité d'entente bilatéral. En 1718, l'abbé Dubois devient secrétaire d'État aux Affaires Étrangères. Sacré archevêque de Cambrai en 1720, premier ministre en 1722, il meurt le 10 août 1723. La France déclare la guerre à l'Espagne en 1719 pour empêcher Philippe V de renverser le Régent. La prise de San Sébastien et de Fontarabie marque la fin des hostilités. En 1720, Philippe V rejoint la quadruple alliance et renonce au trône de France par le traité de Madrid. La première loge maçonnique est fondée en France en 1721. Louis XV est sacré à 12 ans le 25 octobre 1722. Le 15 février 1723, il est déclaré majeur. Le régent est remplacé par le duc de Bourbon qui devient premier ministre. Philippe d'Orléans meurt le 2 décembre.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com