VOTRE SITE CGB CONTINUE À VOUS LIVRER ! // Notre comptoir parisien est ouvert de 9h à 18h - Cliquez ici pour en savoir plus.
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fme_412319 - LOUIS XV DIT LE BIEN AIMÉ Médaille du mausolée du Maréchal Maurice de Saxe

LOUIS XV DIT LE BIEN AIMÉ Médaille du mausolée du Maréchal Maurice de Saxe SUP
150.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Médaille du mausolée du Maréchal Maurice de Saxe
Date : 1828
Nom de l'atelier/ville : 67 - Strasbourg
Métal : étain
Diamètre : 55 mm
Graveur : MULLER
Poids : 39 g.
Commentaires sur l'état de conservation :
Superbe médaille avec de légères traces de manipulation mais de beaux brillants de frappe

Avers


Titulature avers : MAURIT SAXO GALL. MARESCGEN D. CURL ET SEM..
Description avers : Buste cuirassé du maréchal à gauche.

Revers


Titulature revers : ANÉPIGRAPHE.
Description revers : Mausolée du maréchal ; la Mort appelle le maréchal au tombeau, tandis que la France sous les traits d'une figure féminine en pleurs le retient du bras ; des drapeaux, un aigle et un lion rappellent la gloire militaire et la bravoure du grand soldat.

Commentaire


Médaille représentant le mausolée du Maréchal Maurice de Saxe à Strasbourg réalisée par Müller en 1828, dont quelques exemplaires ont été refrappés avec les coins d’origine pour le Cercle Numismatique d'Alsace en 1933.
D’autres médaille du même type sont signées D.KAN.F.E (?).

Maurice de Saxe, comte de la Raute (1696-1710) puis comte de Saxe (1710-1750), est un militaire né le 28 octobre 1696 à Goslar (duché de Saxe) et mort le 30 novembre 1750 au château de Chambord. Il était maréchal général des camps et armées de Louis XV.
Une cérémonie funèbre fut célébrée à Paris pour le maréchal de Saxe, mais le grand militaire, protestant, ne pouvait être inhumé dans la capitale. Son corps fut donc envoyé à Strasbourg (la principale ville protestante) pour être inhumé. Le corps arriva à Strasbourg le 7 février 1751 et reposa tout d'abord dans l'église du Temple Neuf où le pasteur et théologien Jean Léonard III Froereisen prononça sa Harangue. Louis XV commanda alors à Jean-Baptiste Pigalle un magnifique mausolée, élevé à partir de 1771 dans le chœur de l'église protestante Saint-Thomas, les restes du corps furent transférés dans un caveau sous ce mausolée. C'est une œuvre monumentale, dont le thème est classique: la Mort appelle le maréchal au tombeau, tandis que la France sous les traits d'une figure féminine en pleurs le retient du bras. Des drapeaux, un aigle, un lion, rappellent la gloire militaire et la bravoure du grand soldat, dont la statue altière, cuirassée, arbore un visage étonnement réaliste mais serein.

Historique


LOUIS XV DIT LE BIEN AIMÉ

(1/09/1715-10/05/1774)

Louis XV succède à Louis XIV le 1er septembre 1715 et Philippe d'Orléans est seul régent. La quadruple alliance en 1717 vise à maintenir l'équilibre européen avec la France, l'Autriche, l'Angleterre et les Provinces-Unies. Au cours de sa visite en France, le tsar Pierre Ier signe un traité d'entente bilatéral. En 1718, l'abbé Dubois devient secrétaire d'État aux Affaires Étrangères. Sacré archevêque de Cambrai en 1720, premier ministre en 1722, il meurt le 10 août 1723. La France déclare la guerre à l'Espagne en 1719 pour empêcher Philippe V de renverser le Régent. La prise de San Sébastien et de Fontarabie marque la fin des hostilités. En 1720, Philippe V rejoint la quadruple alliance et renonce au trône de France par le traité de Madrid. La première loge maçonnique est fondée en France en 1721. Louis XV est sacré à 12 ans le 25 octobre 1722. Le 15 février 1723, il est déclaré majeur. Le régent est remplacé par le duc de Bourbon qui devient premier ministre. Philippe d'Orléans meurt le 2 décembre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com