VOTRE SITE CGB.FR CONTINUE À VOUS LIVRER !
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fme_446958 - LOUIS XV DIT LE BIEN AIMÉ Médaille de la Place de la Bourse et de la statue équestre de Louis XV

LOUIS XV DIT LE BIEN AIMÉ Médaille de la Place de la Bourse et de la statue équestre de Louis XV TTB
220.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Médaille de la Place de la Bourse et de la statue équestre de Louis XV
Date : 1733
Nom de l'atelier/ville : 33 - Bordeaux
Métal : bronze
Diamètre : 55,2 mm
Graveur : DUVIVIER Jean (1687-1761)
Poids : 104,8 g.
Tranche : lisse
Commentaires sur l'état de conservation :
Belle et intéressante médaille, avec une jolie patine brune mais avec des taches vert de gris au revers et des rayures au droit

Avers


Titulature avers : CIVITAS BURDIGAL - OPTIMO PRINCIPI // MDCCXXXIII.
Description avers : Statue équestre de Louis XV.

Revers


Titulature revers : PRAESIDIUM ET DECUS.
Description revers : Place de la Bourse à Bordeaux.

Commentaire


La place de la Bourse est la première brèche dans les remparts du Moyen Âge et est destinée à servir d’écrin à la statue équestre, détruite à la Révolution, du roi de France Louis XV. Inaugurée en 1749, elle est le symbole de la prospérité de la ville. Successivement appelée place Royale, place de la Liberté pendant la Révolution, place impériale sous Napoléon Ier, puis à nouveau place Royale à la Restauration. En 1848, à la chute de Louis-Philippe Ier, elle devient place de la Bourse.
L’intendant Boucher veut ouvrir la ville sur le fleuve. Il souhaite moderniser Bordeaux et offrir un visage de la ville plus accueillant à l'étranger qui vient par la rive droite de la Garonne. On supprime une partie des murailles qui ceinturent Bordeaux et on construit une place Royale. Une statue équestre du roi Louis XV est placée en son centre.
À la Révolution, la statue est remplacée par un arbre de la liberté. Elle prend le nom de « Place Impériale » à l'occasion de la venue de Napoléon Ier.
En 1828, sous la Restauration, la ville élève une modeste fontaine, en forme de colonne de marbre rose surmontée d'un chapiteau blanc et d'un globe, à l'emplacement de la statue équestre disparue à la Révolution. En 1869, elle est remplacée par l'actuelle « fontaine des Trois Grâces » représentant Aglaé, Euphrosyne et Thalie, les filles de Zeus, dessinée par Louis Visconti, sculptée par Charles Gumery et coulée par la fonderie Thiébaut Frères.

Intimement liée à l’histoire de la place Royale (actuelle place de la Bourse), l’édification de la statue équestre de Louis XV interviendra à Bordeaux plus tard que dans d’autres villes en raison de la forte rancune que gardait notre cité à l’égard du roi, suite aux durs châtiments infligés lors de la révolte de 1675.
En savoir plus sur http://www.bordeaux-gazette.com/histoire-de-la-place-royale-et-de-la-statue-equestre-de-louis-xv.html#w9oAm7FwsHWo7wJk.99.

Historique


LOUIS XV DIT LE BIEN AIMÉ

(1/09/1715-10/05/1774)

Louis XV succède à Louis XIV le 1er septembre 1715 et Philippe d'Orléans est seul régent. La quadruple alliance en 1717 vise à maintenir l'équilibre européen avec la France, l'Autriche, l'Angleterre et les Provinces-Unies. Au cours de sa visite en France, le tsar Pierre Ier signe un traité d'entente bilatéral. En 1718, l'abbé Dubois devient secrétaire d'État aux Affaires Étrangères. Sacré archevêque de Cambrai en 1720, premier ministre en 1722, il meurt le 10 août 1723. La France déclare la guerre à l'Espagne en 1719 pour empêcher Philippe V de renverser le Régent. La prise de San Sébastien et de Fontarabie marque la fin des hostilités. En 1720, Philippe V rejoint la quadruple alliance et renonce au trône de France par le traité de Madrid. La première loge maçonnique est fondée en France en 1721. Louis XV est sacré à 12 ans le 25 octobre 1722. Le 15 février 1723, il est déclaré majeur. Le régent est remplacé par le duc de Bourbon qui devient premier ministre. Philippe d'Orléans meurt le 2 décembre.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com