+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v23_1390 - LOUIS PHILIPPE JOSEPH, DUC D'ORLÉANS, dit PHILIPPE-ÉGALITÉ Jeton célébrant l’exécution de Philippe d’Orléans le 6 novembre 1793 n.d.

LOUIS PHILIPPE JOSEPH, DUC D ORLÉANS, dit PHILIPPE-ÉGALITÉ Jeton célébrant l’exécution de Philippe d’Orléans le 6 novembre 1793 SUP
MONNAIES 23 (2004)
Prix de départ : 130.00 €
Estimation : 230.00 €
Prix réalisé : 145.00 €
Nombres d'offres : 2
Offre maximum : 154.00 €
Type : Jeton célébrant l’exécution de Philippe d’Orléans le 6 novembre 1793
Date : (1794)
Date : n.d.
Nom de l'atelier/ville : Berlin
Métal : argent
Diamètre : 30,5 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 8,01 g.
Tranche : lisse
Degré de rareté : R1
Commentaires sur l'état de conservation :
Cet exemplaire a été frotté au droit et présente de nombreuses petites traces de cheveux. Le brillant d’origine est bien présent au droit et on note une très jolie patine de collection au revers
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : PHILIPPE IOSEPH EGALITE CI DEVANT DUC D’ORLEANS.
Description avers : Buste à gauche de Philippe d’Orléans signé Loos au-dessous.

Revers


Titulature revers : EN HUIT LIGNES : DE SA / MONTAGNE ENFIN / LE MONSTRE / SUR LA CIME / REÇOIT / PAR SES ÉGAUX / LE PRIX / DU DERNIER CRIME.
Description revers : Sur une table, épée et sceptre croisé entourés d’un serpent, une couronne à droite. À l’exergue en deux lignes : LE VI NOVEMBRE / MDCCXCIII.

Historique


LOUIS PHILIPPE JOSEPH, DUC D'ORLÉANS, dit PHILIPPE-ÉGALITÉ

(1747-1793)

Louis Philippe Joseph, duc d'Orléans, dit Philippe-Égalité est né à Saint-Cloud le 13 avril 1747. Il porta successivement les titres de duc de Montpensier puis de duc de Chartres et enfin de duc d'Orléans. Extrèmement riche, nourri d'ambitions politiques, ouvert aux idées nouvelles, il était impatient de jouer un rôle d'autant qu'il devint l'ennemi acharné de Marie-Antoinette. Député de la noblesse aux états généraux de 1789, il fut l'un des premiers à se réunir au tiers état. il caressa certainement le rêve de monter sur le trône ou de devenir régent. Démagogue, il crut tenir sa chance après la fuite de Varennes et devint député de Paris à la Convention. Il prit alors le nom de Philippe-Égalité et n'hésita pas à voter la mort de son cousin Louis XVI. Devenu suspect, il fut arrêté en avril 1793 et condamné à la guillotine. Il est le père de Louis-Philippe qui porta après lui le titre de duc d'Orléans jusqu'à son avènement au trône en 1830.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com