Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bca_524721 - LOUIS Ier LE PIEUX OU LE DÉBONNAIRE Denier à la légende chrétienne

LOUIS Ier LE PIEUX OU LE DÉBONNAIRE Denier à la légende chrétienne TTB+
250.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Denier à la légende chrétienne
Date : c. 822-840
Date : n.d.
Nom de l'atelier/ville : Atelier indéterminé
Métal : argent
Diamètre : 21 mm
Axe des coins : 11 h.
Poids : 1,47 g.
Commentaires sur l'état de conservation :
Monnaie frappée sur un flan légèrement irrégulier. L’exemplaire présente de beaux reliefs mais a malheureusement été cassé et recollé. La cassure est peu visible mais se trouve à 6 heures dans la légende l’avers
Référence ouvrage :
Pedigree :
Cet exemplaire provient d’une vente iNumis, 10 octobre 2008, lot n°10 et du trésor de Luzancy, n°25 et de la collection YLT

Avers


Titulature avers : + HLVDOVVICVS IMP.
Description avers : Croix cantonnée de quatre besants.
Traduction avers : (Louis, empereur).

Revers


Titulature revers : XPISTIANA RELIGIO.
Description revers : Temple tétrastyle avec un fronton triangulaire sommé d'une croisette, une croix au centre posée sur deux degrés.
Traduction revers : (Religion chrétienne).

Historique


LOUIS Ier LE PIEUX OU LE DÉBONNAIRE

(25/01/814-20/06/840)

Louis, qui était roi d'Aquitaine depuis 781, devint empereur sans problème à la mort de son père en 814, seul fils légitime survivant. Dans la première partie de son règne, jusqu'à l'année 829, il continua l'œuvre de son père et son monnayage. La naissance de Charles d'un second mariage en 823 avec Judith de Bavière va amener ses autres fils, Lothaire, Pépin et Louis à se révolter contre lui. Il fut détrôné deux fois en 830 et 833 et le royaume resta divisé jusqu'à sa mort en 840.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com