+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

E-auction 147-86056 - fjt_014306 - LORRAINE - NOBLESSE ET VILLES Erard de Livron et Gabrielle de Bassompierre 1583

LORRAINE - NOBLESSE ET VILLES Erard de Livron et Gabrielle de Bassompierre TB+
Vous devez être connecté et approuvé par cgb.fr pour participer à une "e-auction/live-auction" de cgb.fr, Identifiez vous pour miser. Les validations de compte sont effectuées dans les 48 heures qui suivent votre enregistrement, n'attendez pas les deux derniers jours avant la clôture d'une vente pour procéder à votre enregistrement.En cliquant sur "MISER", vous acceptez sans réserve les conditions générales des ventes privées des e-auctions de cgb.fr et les conditions générales des ventes privées des live auctions de cgb.fr. La vente sera clôturée à l'heure indiquée sur la fiche descriptive, toute offre reçue après l'heure de clôture ne sera pas validée. Veuillez noter que les délais de transmission de votre offre à nos serveurs peuvent varier et qu'il peut en résulter un rejet de votre offre si elle est expédiée dans les toutes dernières secondes de la vente. Les offres doivent être effectuées avec des nombres entiers, vous ne pouvez saisir de , ou de . dans votre offre. Pour toute question cliquez ici pour consulter la FAQ des e-auctions.

PAS DE FRAIS ACHETEUR.
Estimation : 170 €
Prix : 24 €
Offre maximum : 45 €
Fin de la vente : 08 février 2016 18:48:30
participants : 8 participants
Type : Erard de Livron et Gabrielle de Bassompierre
Date : 1583
Métal : laiton
Diamètre : 28 mm
Axe des coins : 6 h.
Tranche : lisse
Degré de rareté : R2
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : E D LIVRON SR D BOVRBONNE G D BASSOMPIERRE.
Description avers : Armes de Livron et celles de sa femme.

Revers


Titulature revers : AD CINERES RECTVSQVE TERESQVE ; À L'EXERGUE : 1583.
Description revers : Obélisque fendant les nuages.
Traduction revers : Droite et fine jusqu'à la mort.

Commentaire


Plutot que d’essayer de simplifier l’histoire de cette famille et de ses fiefs, nous reprenons le site http://fr.wikisource.org/wiki/Histoire_de_Jonvelle_-_Bourbonne

Bertrand de Livron, seigneur de la Rivière, de Wart en Limousin et de Bourbonne par son mariage, grand écuyer du roi et capitaine du château de Coiffy, mourut vers l’année 1505. François Ier de Livron, son fils, eut pour femme Clauda de Roy. François II, son petit-fils, seigneur de Bourbonne, Courtenay, Longepierre, etc., épousa Bonne du Châtelet, fille de Nicole de Lénoncourt et d'Erard du Châtelet, seigneur de Vauvillers, Montureux-sur-Saône, Demangevelle, etc. ; il mourut en 1563.

Erard de Livron, fils du précédent, baron de Bourbonne, chevalier de l'ordre royal du Saint-Esprit, grand-maître d'hôtel du duc de Lorraine et gouverneur de Coiffy, épousa Gabrielle de Bassompierre, dame de Ville-sur-Illon.

Charles de Livron, marquis de Bourbonne, était leur fils. Entré comme son père et ses aïeux dans la carrière des armes, il fut successivement capitaine de cinquante chevaux, enseigne des gens d'armes de Marie de Médicis et maréchal de camp. Jeune encore, il mérita la reconnaissance de son pays et de son roi, par une capture importante, que Macheret raconte ainsi, d'après le Journalier du roy Louis XIII ; « Faut sçavoir que les princes voisins de France, poussez d'une rage entièrement diabolique, firent contre l'Estat françois une maudite ligue, dont les trois principaux moteurs estoient les roys d'Angleterre et d'Espagne et le duc de Lorraine.
Le factum du complot, rédigé et signé à Londres, fut porté à la signature de Madrid par le sieur Milour Montagu, qui le debvoit ensuite présenter au prince Charles. En conséquence, après avoir traversé la Gaule Narbonnoise, le Lyonnois et la Bresse, il fit halte à Besançon, pour illec se rafroichir. Puis, costoyant la Comté et cherchant les chemins les plus asseurez pour entrer en la Vosge et arriver droit à Nancy, il fut prins en un petit village appelé Ruaulx, par le seigneur Charles de Livron, marquis de Bourbonne et seigneur souverain dudit Ruaulx, qui le guettoit et poursuyvoit depuis son entrée en France, sans avoir encore treuvé l'occasion favorable pour se saisir de sa personne.
Il le conduisit à son chasteau de Bourbonne, et le mesme soir, après souper, environ les unze heures, il fit assembler les soldats mousquetaires pour le transférer en la citadelle de Coiffy, luy disant : « Monseigneur, vous avez soupe chez moy, mais vous prendrez la peine de venir coucher chez mon maistre le roy, en sa maison de Coiffy. »
Six semaines après, suyvant les ordres de Sa Maiesté, et assisté du grand prévost de France, le marquis de Bourbonne conduisit son prisonnier à Paris, en passant par Lengres, le 10 décembre 1627, de la par Grancey, Tonnerre, Nevy et aultres lieux, avec les lettres, chartes et paquets qu'il portoit de la part des souverains ennemis de la France. Or, ceste prinse valut au dit sieur marquis une des quatre lieutenances générales de Champaigne, pour les villes de Chaumont, Vitry, Bar-sur-Aube, Saint-Dizier et aultres[8]. ».

Historique


LORRAINE : NOBLESSE ET VILLES

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com