+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fjt_010244 - LORRAINE - DUCHÉ DE LORRAINE - ÉLISABETH CHARLOTTE INTENDANTS DE LA VILLE DE BAR - RÉUNION DE BAR À LA FRANCE 1680

LORRAINE - DUCHÉ DE LORRAINE - ÉLISABETH CHARLOTTE INTENDANTS DE LA VILLE DE BAR - RÉUNION DE BAR À LA FRANCE TTB
350.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : INTENDANTS DE LA VILLE DE BAR - RÉUNION DE BAR À LA FRANCE
Date : 1680
Métal : argent
Diamètre : 27 mm
Degré de rareté : R1
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : IECT. DE. LA. CHAMBRE. DES. VILLES. DE. BAR ; À L'EXERGUE : 1680.
Description avers : Écu parti du duché et de la ville de Bar.

Revers


Titulature revers : FECIT. VICTORIA. NODVM. ; À L'EXERGUE 1680.
Description revers : Un faisceau symbolisant la réunion de Bar à la France.
Traduction revers : La Victoire les lie ensemble.

Commentaire


Ce jeton a été frappé pour la paix signée en 1679 avec l’empereur, l’électeur de Brandebourg et le roi de Danemark. Outre sur une série importante de jetons de Louis XIV (F. 12684-12694), pour le même sujet, à savoir, le rattachement de Bar à la France, ce revers se retrouve sur un jeton de la deuxième prévôté d’Auguste Robert de Pommereu, prévôt des marchands de Paris (F. 3632-3634) et sur un jeton des commissaires de Pauvres de Jean de Laleu, échevin en 1691 (F. 3193). Tous ces jetons sont datées de 1680 et présentent le même revers. Nous trouvons une explication dans l’ouvrage d’Affry de la Monnoye, op. cit. p.295, tiré du Mercure de France de 1680 : XIII Pour la ville “Des guidons, des trompettes, des mousquets et plusieurs autres instruments de guerre sont nouez d’une écharpe couverte de fleurs de lis avec ces paroles : FECIT VICTORIA NODVM.

Historique


LORRAINE - DUCHÉ DE LORRAINE - ÉLISABETH CHARLOTTE

(1676-1744)

Élisabeth-Charlotte, fille de Philippe d'Orléans et sœur du Régent est la femme de Léopold de Lorraine et la mère de François III de Lorraine (ou Ier d'Autriche). Quand François abdiqua en 1737 au profit de Stanislas Leszczynski (1737-1766), François reçut le duché de Parme en attendant la succession impériale car il avait épousé la fille de Charles VI. La duchesse douairière reçut en échange des compensations.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com