Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fjt_0926 - LORRAINE - DUCHÉ DE LORRAINE - CHARLES III LE GRAND DUC Charles III, duc de Lorraine n.d.

LORRAINE - DUCHÉ DE LORRAINE - CHARLES III LE GRAND DUC Charles III, duc de Lorraine TTB
350.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Charles III, duc de Lorraine
Date : n.d.
Métal : argent doré
Diamètre : 28 mm
Axe des coins : 8 h.
Tranche : lisse
Degré de rareté : R2
Référence ouvrage :

Avers


Description avers : Écu simple de Lorraine avec un heaume couronné, timbré d'un aigle, sur un manteau entouré des écus d'Anjou, Naples, Jérusalem, Hongrie, Aragon, Anjou moderne, Bar, Gueldre et Juliers. Des croisettes accostent tous les écus.

Revers


Titulature revers : IPSA. SIBI. PRAETIVM. VIRTVS.
Description revers : La Victoire sans ailes au dessus d'une ville tenant palme et couronne.
Traduction revers : Son courage même lui donne de la valeur.

Commentaire


Les écus entourant l'écu de Lorraine rendent compte des acquis et des prétentions des ducs de Lorraine, au fur et à mesure des siècles. Les prétentions à la couronne d'Aragon remontent à 1375, quand Isabelle de Montferrat, fille de Jacques III et son héritière, avait cédé les états de son père au duc d'Anjou.

Historique


LORRAINE - DUCHÉ DE LORRAINE - CHARLES III LE GRAND DUC

(1545-1608)

Charles III (1543-1608) est le fils de François Ier (1544 -1545) et de Christine de Danemark, la nièce de Charles Quint. Il est né à Nancy le 18 février 1543 et y mourut le 14 mai 1608. Succédant à son père le 12 juin 1545 sous la régence de sa mère, il fut déclaré majeur en 1555 et épousa Claude de France, la fille de Henri II, en 1560. Il essaya de maintenir une stricte neutralité entre la France et l'Empire. Profondément catholique, il lutta avec acharnement contre le protestantisme. À l'accession de François II et de Marie Stuart, Guise par sa mère, Charles jouit d'un grand crédit à la cour de France qui se maintient sous Charles IX. Il fonda l'académie de Pont-à-Mousson et décida que l'année commencerait le 1er janvier à partir de 1580. Il embellit Nancy. À partir de 1584, il adhère à la Sainte Ligue afin de renverser son beau-frère Henri III en aidant et finançant son cousin le duc de Guise. Après la mort de Guise, puis de Henri III, il soutint le duc de Mayenne et signa la paix avec Henri IV en 1595. Henri, fils de Charles, épousa Catherine de Bourbon, la sœur d'Henri IV, en 1598. Charles mourut en 1608 dans une Lorraine en paix.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x