Réouverture au public du lundi au samedi de 10h à 16h à compter du 11 mai.
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bfe_258164 - LORRAINE - DUCHÉ DE LORRAINE - CHARLES II Quart de gros

LORRAINE - DUCHÉ DE LORRAINE - CHARLES II Quart de gros TTB
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet.
Prix : 450.00 €
Type : Quart de gros
Date : (1390-1431)
Date : n.d.
Nom de l'atelier/ville : Nancy
Métal : argent
Diamètre : 20,5 mm
Axe des coins : 2 h.
Poids : 0,75 g.
Degré de rareté : R3
Commentaires sur l'état de conservation :
Ce quart de gros est frappé sur un flan assez large, échancré à 8 heures, cassé à 10 heures et légèrement voilé. Exemplaire nettoyé
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : KAROLV-S° DVX° - LOTHOR’° M.
Description avers : Le duc à cheval, galopant vers la gauche et levant son épée. Il est revêtu de son armure, couvert d’un heaume timbré d’une aigle essorante et tient un écu aux armes de Lorraine. La housse du cheval est décorée de deux bandes chargées de trois alérions.
Traduction avers : (Charles, duc de Lorraine et...).

Revers


Titulature revers : *MONE-TA° FC-A° IN° N-ANCEI, (LES CÉSURES SE FONT PAR ROSE À CINQ PÉTALES).
Description revers : Croix fleuronnée cantonnée de quatre trèfles ; en son centre, un alérion.
Traduction revers : (Monnaie frappée à Nancy).

Historique


LORRAINE - DUCHÉ DE LORRAINE - CHARLES II

(1390-1431)

Charles (1364-1431), fils de Jean Ier et de Sophie de Wurtemberg, épousa Marguerite de Bavière (+1434). Filleul de Charles V le Sage, il fut élevé à Paris. Il combattit les Maures en Afrique, puis les Slaves en Lithuanie en 1399. Il soutient son beau-père Rupert, élevé à la dignité impériale et fut l'allié de Jean sans Peur contre Louis d'Orléans qui soutenait Wenceslas, duc de Luxembourg et compétiteur de son beau-père à l'Empire. En Lorraine, il dut faire face aux Bourguignons, Messins et Strasbourgeois. Il fut nommé connétable de France après l'assassinat de Bernard d'Armagnac. Ayant perdu ses fils, il maria en 1419 sa fille Isabelle à René d'Anjou (1409-1480), héritier du duché de Bar, préparant ainsi la réunification des deux duchés dans la même famille. Charles mourut en 1431.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com