VOTRE SITE CGB CONTINUE À VOUS LIVRER ! - Cliquez ici pour en savoir plus. // Notre comptoir parisien est ouvert au click and collect.
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v22_0858 - LORRAINE - CITÉ DE METZ Thaler à l'écu échancré, 2e type

LORRAINE - CITÉ DE METZ Thaler à l écu échancré, 2e type B+/TB
MONNAIES 22 (2005)
Prix de départ : 190.00 €
Estimation : 300.00 €
lot invendu
Type : Thaler à l'écu échancré, 2e type
Date : 1641
Nom de l'atelier/ville : Metz
Métal : argent
Titre en millième : 882 ‰
Diamètre : 43 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 27,92 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Ce thaler est frappé sur un flan large, légèrement irrégulier, laissant apparaître une bonne partie des grènetis extérieurs. Reliefs faibles au niveau du buste du saint. Une légère patine grise de collection le recouvre. Le droit a été frappé avec un carré présentant une cassure à 9 heures. Léger tréflage à droite de l’écu de Metz
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : + S. STEPHANVS PROTOMARTIR..
Description avers : Buste habillé à gauche de saint Étienne, nimbé.
Traduction avers : (Saint Étienne, protomartyr).

Revers


Titulature revers : (ROSE À CINQ PÉTALES) MONETA CIVITA. METENSIS. 1641.
Description revers : Écu de Metz dans un hexalobe fleurdelisé et cantonné d'un lis dans chaque angle.
Traduction revers : (Monnaie de la cité de Metz).

Historique


LORRAINE - CITÉ DE METZ

1563-1619

Saint Étienne est toujours représenté avec une ou plusieurs pierres car il fut lapidé, devenant le premier martyr après le Christ. La situation politique est modifiée à Metz au XVIe siècle ; libérée de la tutelle de l'évêque, la ville est maintenant administrée par les citoyens. Henri II s'est emparé des Trois Évêchés en 1552, qui lui sont confirmés par la paix de Cateau-Cambrésis en 1559, mais Metz ne sera définitivement intégrée au royaume qu'après la paix de Nimègue en 1678. Le monnayage municipal cesse en 1661.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com