Réouverture au public du lundi au samedi de 10h à 16h à compter du 11 mai.
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v14_0182 - LORRAINE - CITÉ DE METZ Franc messin de 12 gros

LORRAINE - CITÉ DE METZ Franc messin de 12 gros TB+
MONNAIES 14 (2002)
Prix de départ : 80.00 €
Estimation : 150.00 €
Prix réalisé : 114.00 €
Nombres d'offres : 3
Offre maximum : 114.00 €
Type : Franc messin de 12 gros
Date : 1661
Nom de l'atelier/ville : Metz
Métal : argent
Titre en millième : 715 ‰
Diamètre : 31 mm
Axe des coins : 11 h.
Poids : 7,30 g.
Degré de rareté : R1
Commentaires sur l'état de conservation :
Ce franc est frappé sur un flan assez large et irrégulier. Les reliefs sont faibles au niveau du buste de saint Étienne. Une légère patine grise recouvre les deux faces de cet exemplaire
Référence ouvrage :
Pedigree :
Exemplaire provenant de la vente sur offres MONNAIES V, n° 1456

Avers


Titulature avers : S. STEPHANVS. PROTHO. M..
Description avers : Petit buste de saint Étienne à gauche, la tête nimbée, à l'exergue : .1661..
Traduction avers : (Saint Étienne, protomartyr).

Revers


Titulature revers : MONETA. NOVA. METENSIS., (LÉGENDE COMMENÇANT À 5 HEURES).
Description revers : Écu de Metz dans une épicycloïde, à l'exergue .XII. G..
Traduction revers : (Monnaie nouvelle de Metz ; 12 gros).

Historique


LORRAINE - CITÉ DE METZ

L'atelier de Metz fut ravagé par un incendie en 1654 et les dernières monnaies municipales furent frappées en 1661. Le Parlement de Metz, par décision du 11 février 1662, décida la suppression du monnayage municipal et abandonna au roi ses anciens privilèges monétaires de fabrication des espèces. L'édit du 22 juillet 1679 démonétisa les monnaies municipales de Metz. Malgré l'ouverture d'un atelier royal avec d'abord la lettre M couronnée, puis la double lettre AA et la confirmation de la démonétisation par l'édit du 5 mai 1693, les monnaies divisionnaires messines continuèrent encore de circuler pendant plus de cinquante ans.
Louis XV, âgé de 34 ans lors de la guerre de Succession d'Autriche, avait rejoint à Metz son beau-père qui avait fui la Lorraine, chassé par les Autrichiens. Le roi y tomba malade, faillit mourir, mais recouvra la santé. C'est à cette occasion que le roi reçut le titre "le bien aimé". Pour commémorer cet événement, le roi fit construire un portail de la cathédrale de Metz qui fut érigé en 1764, inauguré par le Maréchal Detrées, gouverneur de la cité cette année-là.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com