Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fjt_515778 - LORRAINE - CITÉ DE METZ Antoine Louis François de Caumartin de Saint-Ange, intendant 1754

LORRAINE - CITÉ DE METZ Antoine Louis François de Caumartin de Saint-Ange, intendant TB
14.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Antoine Louis François de Caumartin de Saint-Ange, intendant
Date : 1754
Métal : cuivre rouge
Diamètre : 30,4 mm
Axe des coins : 6 h.
Poids : 11,43 g.
Tranche : lisse
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : CAS ANT L F METZ DE CAUMARTIN ; À L'EXERGUE : 1754.
Description avers : Colombe descendant sur des fonds baptismaux aux armes de Caumartin.

Revers


Titulature revers : PATRIAE SPES ALTERA SURGIT ; À L'EXERGUE : PREFECTO, DE PART ET D'AUTRE D'UN ÉCU D'AZUR AU LION RAMPANT.
Description revers : Guerrier appuyé sur un bouclier présentant une fleur à un enfant.
Traduction revers : Un autre espoir pour la patrie apparaît. Sous son intendance.

Commentaire


Ce jeton a été frappé en 1754 pour le baptême du fils de l’intendant de Metz- Trois Évéchés, Antoine Louis François de Caumartin de Saint-Ange, en poste de 1754 à 1756.

Historique


LORRAINE - CITÉ DE METZ

L'atelier de Metz fut ravagé par un incendie en 1654 et les dernières monnaies municipales furent frappées en 1661. Le Parlement de Metz, par décision du 11 février 1662, décida la suppression du monnayage municipal et abandonna au roi ses anciens privilèges monétaires de fabrication des espèces. L'édit du 22 juillet 1679 démonétisa les monnaies municipales de Metz. Malgré l'ouverture d'un atelier royal avec d'abord la lettre M couronnée, puis la double lettre AA et la confirmation de la démonétisation par l'édit du 5 mai 1693, les monnaies divisionnaires messines continuèrent encore de circuler pendant plus de cinquante ans.
Louis XV, âgé de 34 ans lors de la guerre de Succession d'Autriche, avait rejoint à Metz son beau-père qui avait fui la Lorraine, chassé par les Autrichiens. Le roi y tomba malade, faillit mourir, mais recouvra la santé. C'est à cette occasion que le roi reçut le titre "le bien aimé". Pour commémorer cet événement, le roi fit construire un portail de la cathédrale de Metz qui fut érigé en 1764, inauguré par le Maréchal Detrées, gouverneur de la cité cette année-là.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x