INFORMATION LIVRAISON : EXPÉDITION DES COMMANDES SUPÉRIEURES À 100€ VIA DHL LES LUNDIS/MARDIS/JEUDIS.
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bga_155340 - LONGOSTALÈTES (Région de Narbonne) Drachme “au style languedocien”, S. 374

LONGOSTALÈTES (Région de Narbonne) Drachme “au style languedocien”, S. 374 TTB/TTB+
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet.
Prix : 250.00 €
Type : Drachme “au style languedocien”, S. 374
Date : IIe siècle av. J.-C.
Métal : argent
Diamètre : 17 mm
Axe des coins : 7 h.
Poids : 3,55 g.
Degré de rareté : R3
Commentaires sur l'état de conservation :
Drachme sur un flan large, mais frappe décentrée au droit. Fine patine grise
Référence ouvrage :
Pedigree :
Cette drachme provient de la collection personnelle de G. Savès, spécialiste de référence pour les monnaies à la croix

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Tête à droite avec cheveux en esses et mèches ovoïdes ; un chignon derrière la nuque ; œil de face ; oreille ; cou épais et nu.

Revers


Titulature revers : ANÉPIGRAPHE.
Description revers : Croix non bouletée, divisée en quatre cantons : besant aux 1er, 2e et 4e cantons ; une hache pleine triangulaire à gauche au 3e canton.

Commentaire


La série VI (présumée de l'Ouest) regroupe plusieurs monnaies variées avec comme point commun les trois besants et une croix non bouletée. Toutes les monnaies de ce type S. 374 semblent avoir été frappées avec un seul et unique coin de droit, mais au moins deux coins de revers.
Le groupe dit "de style languedocien" regroupe des types très variés. Géographiquement, toutes les “Séries” ont été frappées en dehors du territoire des Tectosages, dans la bordure orientale de l'Aude, mais surtout dans l'Hérault et peut-être dans le secteur méridional de l'Aveyron. On les trouve notamment dans les trésors de Béziers, La Loubière, Moussan. Dans les zones médianes et occidentales, aucun trésor n'en recèle. Seul le site de Vieille-Toulouse en a fourni quelques exemplaires variés. Il s'agit donc d'émissions faites par diverses peuplades de la zone orientale, n'ayant le plus souvent que des relations commerciales très localisées avec l'extérieur.
Cette diversité dans les espèces monétaires du groupe de style "languedocien" et leur peu de rayonnement en dehors de leurs frontières locales ou régionales rappellent étrangement ce que nous avons pu observer avec le Groupe de style "flamboyant". Nous sommes loin de l'ampleur et de l'unité dans leurs diffusions des monnayages "cubiste" et "négroïde".
Typologiquement, ce Groupe présente au droit de ses monnaies des visages d'un style classique, souvent de qualité. Les revers portent en général la hache dans un canton, les autres symboles sont assez variés et parfois propres à certains types de ce Groupe.
Les flans des monnaies sont très rarement quadrangulaires ; la plupart d'entre eux sont arrondis aux cisailles et certains même paraissent coulés. À noter que ces monnaies sont en général assez bien centrées, par suite de leur frappe à l'unité, mais leurs motifs ne sont cependant pas complets. Leur poids est élevé, souvent largement supérieur à 3 grammes.

Historique


LONGOSTALÈTES (Région de Narbonne)

(IIe - Ier siècle avant J.-C.)

Ce peuple qui occupait la plus grande partie des départements de l'Aude et de l'Hérault n'est cité ni par Ptolémée, ni par Strabon, ni par César. Leur monnayage ne nous est connu que par les trésors de Béziers (Hérault) découvert en 1871 et qui contenait entre 750 et 800 monnaies de style languedocien ainsi que celui de Moussan dans l'Aude, découvert en 1967 et qui contenait 28 drachmes de style "languedocien".

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com