Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v23_0902 - LIEUSAINT (LOCVS SANCTVS) - Seine-et-Marne Triens, monétaire DACOALDVS

LIEUSAINT (LOCVS SANCTVS) - Seine-et-Marne Triens, monétaire DACOALDVS TTB+/SUP
MONNAIES 23 (2004)
Prix de départ : 1 800.00 €
Estimation : 3 200.00 €
Prix réalisé : 2 220.00 €
Nombres d'offres : 3
Offre maximum : 2 760.00 €
Type : Triens, monétaire DACOALDVS
Date : (VIIe siècle)
Nom de l'atelier/ville : LIEUSAINT
Métal : or
Diamètre : 14 mm
Axe des coins : 10 h.
Poids : 1,31 g.
Degré de rareté : R3
Commentaires sur l'état de conservation :
Bel exemplaire sur un flan large, mais un peu décentré, avec une faiblesse de frappe sur le bas du revers
Référence ouvrage :
Pedigree :
Cet exemplaire aurait été acheté en juillet 1957

Avers


Titulature avers : LOCOSANTCO.
Description avers : Buste à droite, tenant un sceptre (?), manteau bordé de perles et légende circulaire.

Revers


Titulature revers : DACOALDVSM.
Description revers : Croix latine surmontant un globule entouré d’un cordon perlé, elle-même entourée d’un grènetis ; légende circulaire.

Commentaire


Sur la plupart des exemplaires illustrés dans le Belfort, les A ont une barre transversale ; sur notre exemplaire, le A du droit en a une, alors que celui du revers n'en a pas. Si le monétaire DOCOALDVS est bien attesté sur les triens de LOCVS SANCTVS, le seul triens recensé ayant une terminaison de la légende du droit avec le T et le C inversés (LOCOSANTCO) est celui du Belfort, n° 2202. En ce qui concerne le revers, si la plupart des exemplaires du Belfort ont DOCOALDO, le n° 2202 a bien comme le nôtre une terminaison en VS, mais suivie d’une croisette. Sur notre exemplaire, le monétaire signe avec le M initial de MONETARIVS. L’exemplaire n° 856 du Prou a également la croisette en fin de légende de revers ; il donne d’ailleurs DAGOVALDVS comme légende de revers. Un exemplaire de Lieusaint a été publié par J. Lafaurie, en 1981 dans les Mémoires de la Fédération des Sociétés Historiques et Archéologiques de Paris et de l’Ile-de-France, tome 32, page 171. Il a été trouvé dans une tombe de Saint-Denis, avec un triens d’Amiens et un autre de Clemency (Ardennes ou Saône-et-Loire).

Historique


LIEUSAINT (LOCVS SANCTVS) - Seine-et-Marne

(VIIe siècle)

L'origine de Lieusaint remonte aux cérémonies druidiques et aux cultes des eaux. Les Romains baptisent l'endroit Locus Sanctus, c'est-à-dire "lieu saint". Au Moyen-Âge, Lieusaint devient terre de chasses royales. L'attribution de monnaies mérovingiennes à cette ville, proposée par Ponton d'Amécourt, se base sur l'épigraphie LOCOSANCTO. Signalé dès le XVIIe siècle, les triens sont bien connus et Belfort en recense dix-huit. Toutes ces monnaies sont signées par le monétaire DACOALDVS, sauf les trois dernières signées respectivement ASCARICVS, ERPO et SVEIOASION (?).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x