+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v08_1640 - LIÈGE - PRINCIPAUTÉ ÉPISCOPALE DE LIÈGE - SIÈGE VACANT Patagon 1688 Liège

LIÈGE - PRINCIPAUTÉ ÉPISCOPALE DE LIÈGE - SIÈGE VACANT Patagon 1688 Liège TB+
MONNAIES 8 (2000)
Prix de départ : 579.31 €
Estimation : 686.02 €
lot invendu
Type : Patagon
Date : 1688
Nom de l'atelier/ville : Liège
Métal : argent
Diamètre : 40 mm
Axe des coins : 6 h.
Poids : 27,63 g.
Tranche : feuilletée
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un flan large et complet, très légèrement taché au droit. Légères stries d'ajustage au niveau de la légende du revers. Le carré de droit ayant frappé cette monnaie présentait une fracture sous le I de LEODIENSIS
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : .S. LAMBERTVS. PATRONVS. LEODIENSIS. 1688.
Description avers : Buste de saint Lambert à gauche, coiffé de la mitre.
Traduction avers : (Saint Lambert patron de Liège).

Revers


Titulature revers : * MONETA. NOVA. CAPLI. LEOD. SEDE. VACANTE.
Description revers : Écu de Liège à quatre quartiers sommé d'une mitre épiscopale.
Traduction revers : (Monnaie nouvelle du chapitre de Liège, siège vacant).

Historique


LIÈGE - PRINCIPAUTÉ ÉPISCOPALE DE LIÈGE - SIÈGE VACANT

(1688)

Le 5 juin 1688, à la fin de l'épiscopat de Maximilien Henri de Bavière (1650-1688), le chapitre ordonna la frappe de monnaies à l'effigie de saint Lambert, saint patron de la ville. C'est la première fois que la ville de Liège fit frapper pour une période de vacance. La frappe cessa en octobre 1688, une fois l'évêque Jean-Louis d'Elderen élu (1688-1694). Cette pratique de frappe en période de vacance se généralisa par la suite (1694, 1744, 1763, 1771, 1784 et 1792).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com