+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

brm_560861 - LICINIUS II Follis ou nummus

LICINIUS II Follis ou nummus SUP
90.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Follis ou nummus
Date : 321-324
Nom de l'atelier/ville : Cyzique
Métal : cuivre
Diamètre : 18 mm
Axe des coins : 1 h.
Poids : 3,23 g.
Degré de rareté : R1
Officine : 1re
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un petit flan ovale, bien centré des deux côtés. Très beau portrait inhabituel. Joli revers de style fin. Magnifique patine vert olive profond
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : D N VAL LICIN LICINIVS NOB C.
Description avers : Buste casqué et cuirassé de Licinius II à gauche, vu de trois quarts en avant, tenant une haste de la main droite posée sur l'épaule droite, et un bouclier posé sur l'épaule gauche (E*3).
Traduction avers : “Dominus Noster Valerius Licinianus Licinius Nobilissimus Cæsar”, (Notre seigneur Valerius Licinianus Licinius très noble césar).

Revers


Titulature revers : IOVI CONS-ERVATORI/ -|X/IIM// SMKA.
Description revers : Jupiter nu, debout à gauche, le manteau sur l’épaule gauche, tenant un globe nicéphore de la main droite et un sceptre surmonté d’un aigle de la main gauche ; à ses pieds, à gauche, un aigle debout à gauche, tournant la tête à droite, tenant une couronne dans son bec et à droite, un captif assis à droite, tournant la tête à gauche, les mains liées dans le dos.
Traduction revers : “Iovi Conservatori”, (À Jupiter le protecteur).

Commentaire


Casque lisse. Cuirasse décorée. Bouclier lisse avec umbo central et bordure décorée.

Historique


LICINIUS II

(1/04/317-09/324) Flavius Valerius Constantinus Licinianus Licinius

César (317-324)

Licinius II, le fils de Licinius Ier et de Constantia, donc neveu de Constantin Ier, fut élevé au césarat le 1er mars 317 en même temps que ses cousins Crispus et Constantin II. Après la défaite de son père en 324, il eut la vie sauve, mais fut étouffé deux ans plus tard.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com