+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v50_0080 - LÉON Ier Solidus

LÉON Ier Solidus SUP
MONNAIES 50 (2011)
Prix de départ : 750.00 €
Estimation : 1 200.00 €
Prix réalisé : 750.00 €
Nombres d'offres : 1
Offre maximum : 750.00 €
Type : Solidus
Date : 457-474
Nom de l'atelier/ville : Constantinople
Métal : or
Titre en millième : 1000 ‰
Diamètre : 19,50 mm
Axe des coins : 6 h.
Poids : 4,47 g.
Degré de rareté : R1
Emission : 93e
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire de qualité exceptionnelle sur un petit flan parfaitement centré des deux côtés. Portrait de toute beauté, bien venu à la frappe. Revers de style fin où tous les détails de la Victoire sont bien visibles. Conserve la plus grande partie de son brillant de frappe et de son coupant d’origine
Pedigree :
Cet exemplaire provient de la vente Weil du 9 mars 1985, n° 146

Avers


Titulature avers : D N LEO PE-RPET AVG.
Description avers : Buste diadémé, casqué et cuirassé de Léon Ier de face, tenant de la main droite la haste qui repose sur l'épaule et de la gauche, un bouclier orné d'un cavalier chargeant à droite (N’a).
Traduction avers : “Dominus Noster Leo Perpetuus Augustus”, (Notre seigneur Léon perpétuel auguste).

Revers


Titulature revers : VICTORI-A AVGGG (DELTA)/ -|*// CONOB.
Description revers : Victoria (la Victoire) drapée, debout à gauche, tenant une longue croix ; dans le champ à droite, une étoile à huit rais.
Traduction revers : “Victoria Augustorum”, (La Victoire des augustes).

Commentaire


À partir de Marcien, le nombre de G dans la légende de revers n’indique plus le nombre d’augustes, mais est la marque du pluriel. Rubans de type 3 aux extrémités bouletées. Diadème perlé seulement. Deux clous sur la cuirasse. Le bouclier est particulièrement bien venu avec un cavalier stylisé terrassant un barbare.

Historique


LÉON Ier

(7/02/457-18/01/474) Leo

Léon Ier (411-474) est un officier d'origine dace. Il succéda à Marcien en 457. Il essaya de réformer l'armée. Il contrebalança l'influence des Germains par une entrée massive d'Isauriens, dont Zénon, son futur gendre qui épousa Ariadne, la fille aînée de l'empereur et de Vérine en 467. Léon tomba gravement malade en 473, il choisit alors son petit-fils, Léon II, pour lui succéder. Léon Ier mourut l'année suivante et Zénon ne tarda pas à s'emparer du pouvoir en s'associant à son fils, Léon II avant de l'évincer.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com