Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v41_1561 - LÉMOVICES (Région de Limoges) Statère à la grue

LÉMOVICES (Région de Limoges) Statère à la grue TTB/TTB+
MONNAIES 41 (2009)
Prix de départ : 1 400.00 €
Estimation : 2 000.00 €
lot invendu
Type : Statère à la grue
Date : c. 100-50 BC.
Nom de l'atelier/ville : Limoges (87)
Métal : électrum
Diamètre : 18 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 5,9 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un flan relativement large, mais irrégulier. Droit complet et centré, avec l'accolade en bord de flan devant la bouche. Revers de frappe vigoureuse, mais avec un léger défaut de flan au-dessus du cheval et avec la grue partiellement hors flan. Sinon cheval et trèfle complets, avec une belle patine rose d’électrum
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Tête à droite, la chevelure en grosses mèches aquitaniques.

Revers


Titulature revers : ANÉPIGRAPHE.
Description revers : Cheval à droite, une grue posée sur la croupe et un trèfle entre les jambes.

Commentaire


Cette variété correspond à la classe II de la série 1076 “à la grue et au trèfle” du Nouvel Atlas.
L’oiseau posé sur la croupe du cheval est en bord de flan sur cet exemplaire, mais tout le reste des types de droit et de revers est parfaitement bien venu, avec un cheval complet et un très beau trèfle.
Le motif d‘accolade partant de la bouche, devant le visage, est parfois interprété comme le signe de la parole ; on retrouve ce détail sur les statères des Bituriges, mais aussi sous forme des deux dauphins, plus ou moins stylisés, sur la plupart des monnaies d’argent du sud, dites “à la croix”. On notera qu’au revers, le cheval a lui aussi une sorte de volute qui lui sort de la bouche.

Historique


LÉMOVICES (Région de Limoges)

(IIe - Ier siècle avant J.-C.)

Peuple de la Celtique qui a laissé son nom à Limoges et au Limousin. L'origine de son nom vient encore une fois de lemo ou limo qui peut se traduire par orme. Habiles commerçants, spécialisés dans l'exportation, ils étaient peut-être les alliés secrets des Romains ce qui pourrait expliquer le silence de César sur ce peuple qui étendait pourtant sa puissance jusqu'aux côtes atlantiques. Néanmoins, César estime à dix mille hommes le contingent lémovice envoyé contre lui pour dégager Alésia en 52 avant J.-C. Après la conquête, à partir de 50 avant J-C., César aurait installé plusieurs camps romains sur le territoire lémovice afin de pouvoir surveiller le territoire arverne. César (BG. VII, 4, 75, 88). Strabon (G. IV, 2, 2).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com