INFORMATION LIVRAISON : EXPÉDITION DES COMMANDES SUPÉRIEURES À 100€ VIA DHL LES LUNDIS/MARDIS/JEUDIS.
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v55_0612 - LEMOVECAS - LIMOGES (Haute-Vienne) Denier ER

LEMOVECAS - LIMOGES (Haute-Vienne) Denier ER TTB+
MONNAIES 55 (2012)
Prix de départ : 580.00 €
Estimation : 900.00 €
Prix réalisé : 635.00 €
Nombres d'offres : 2
Offre maximum : 678.00 €
Type : Denier ER
Date : (VIIe siècle)
Nom de l'atelier/ville : Limoges (87)
Métal : argent
Diamètre : 12 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 0,83 g.
Degré de rareté : R3
Commentaires sur l'état de conservation :
Petite monnaie très agréable, sur un flan un peu court avec une encoche sur la tranche, avec une cassure ancienne ayant été recollée, à peine perceptible au-dessus des lettres ER. Frappe vigoureuse avec de beaux reliefs et une patine grise de collection ancienne

Avers


Titulature avers : + LÉGENDE INDÉTERMINÉE.
Description avers : ER en plein champ avec deux globules dans le E.

Revers


Titulature revers : + T (...) ERT.
Description revers : Petite croix ; légende autour.

Commentaire


Les lettres ER signifieraient Ecclesiae Racio. Ces deniers étaient classés de façon douteuse à Paris. D’Amécourt signale que ces monnaies ont été trouvées dans les dragages de la Loire. Aucune des monnaies publiées dans les divers ouvrages ne présente cette légende au revers ; son interprétation reste incertaine avec une partie de la légende en bord de flan.
Cette série est désormais attribué à l’église de Limoges et à Neuvic-d’Ussel (B. 6340). Ces monnaies sont rares et leur classement reste limité (cf. Moneta p. 134).

Historique


LEMOVECAS - LIMOGES (Haute-Vienne)

(VIIe-VIIIe siècles)

Capitale des Lémovices, la cité est au carrefour de la « via Agrippa » reliant Lugdunum (Lyon) à Mediolanum Santonum (Saintes) et de la « via Avaricum Tolosa » reliant Toulouse à Bourges. Du IIIe siècle à la fin du IVe siècle, Augustoritum est progressivement abandonnée suite aux troubles et à l'insécurité provoqués par les invasions germaniques. Au début du VIe siècle, Augustoritum devient Limoges et un second pôle urbain (le futur castellum Sanctis-Martialis) émerge autour d'une nécropole située à proximité, au nord-ouest, qui conserve le tombeau de Martial, le premier évêque. Les Francs s’emparent de la ville. Ils la réinvestissent de façon brutale, au début du VIIIe siècle, une fois l'invasion musulmane stoppée à Poitiers par Charles Martel. La nomination de l'orfèvre Eligius (futur saint Éloi), notable local, comme proche collaborateur du roi mérovingien Dagobert, adoucit la domination franque.
Source : Wikipedia.org.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com