+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

E-auction 117-63152 - fjt_228802 - LANGUEDOC (VILLES ET NOBLESSE DU ...) Manufacture de Saptes n.d.

LANGUEDOC (VILLES ET NOBLESSE DU ...) Manufacture de Saptes TTB
Vous devez être connecté et approuvé par cgb.fr pour participer à une "e-auction/live-auction" de cgb.fr, Identifiez vous pour miser. Les validations de compte sont effectuées dans les 48 heures qui suivent votre enregistrement, n'attendez pas les deux derniers jours avant la clôture d'une vente pour procéder à votre enregistrement.En cliquant sur "MISER", vous acceptez sans réserve les conditions générales des ventes privées des e-auctions de cgb.fr et les conditions générales des ventes privées des live auctions de cgb.fr. La vente sera clôturée à l'heure indiquée sur la fiche descriptive, toute offre reçue après l'heure de clôture ne sera pas validée. Veuillez noter que les délais de transmission de votre offre à nos serveurs peuvent varier et qu'il peut en résulter un rejet de votre offre si elle est expédiée dans les toutes dernières secondes de la vente. Les offres doivent être effectuées avec des nombres entiers, vous ne pouvez saisir de , ou de . dans votre offre. Pour toute question cliquez ici pour consulter la FAQ des e-auctions.

PAS DE FRAIS ACHETEUR.
Estimation : 120 €
Prix : 27 €
Offre maximum : 35 €
Fin de la vente : 13 juillet 2015 18:33:00
participants : 6 participants
Type : Manufacture de Saptes
Date : n.d.
Métal : cuivre rouge
Diamètre : 20 mm
Axe des coins : 6 h.
Tranche : lisse
Degré de rareté : R2
Référence ouvrage :

Avers


Description avers : Armes de la fabrique de Saptes.

Revers


Titulature revers : MANVFACTVRE. DE. SAPTES..
Description revers : Croix sous un monogramme, en-dessous HD.

Commentaire


Excellent article de la dépèche du Midi en ligne à http://www.ladepeche.fr/article/2004/08/16/245090-1699-decadence-de-la-manufacture-des-Saptes.html

1699, décadence de la manufacture des Saptes à CONQUES - sur -Orbiel

Comme nous vous l'avons évoqué lors d'une précédente édition, l'entreprise de draps devient manufacture royale en septembre 1666 et en 1689, 200 ouvriers y travaillent.
Le renom des draps des Saptes était mondialement reconnu. Mais voilà, à la mort du directeur Noël de Varennes, en 1699, le travail cessa presque complètement à la manufacture. Pourtant, en 1700, le roi désirait la rétablir.
Les États de la Province en passèrent le bail (pour vingt ans) aux sieurs Fraissé, Samary, Boucard et compagnie. Le travail reprit alors mais avec moins d'intensité qu'auparavant. La protection accordée par le gouvernement à l'industrie drapière avait été la cause de la multiplication des manufactures. Cette concurrence devint néfaste. En 1730, l'administration des États se détermina à adopter un projet de réglementation (réduction des gratifications, rentabilité, etc.).
La maison Fraissé fut signalée comme l'une des meilleures. Les draps reprirent à nouveau leur vraie valeur, s'exportant alors en Turquie, Grèce, Égypte, Indes Orientales.
Entre-temps, Castanier d'Auriac avait pris la direction pour la léguer, en 1749, à la marquise de Poulpry, sa nièce.
La fabrication baissait alors sensiblement. Vers le milieu du XVIIIe siècle, de nouvelles idées concernant l'administration et l'économie politique renversèrent tous les principes établis. Les draps conquois perdaient alors de leur grandeur et les marchés devinrent rares.
En 1780, lorsque le docteur Sabatier devient propriétaire de la manufacture, quasiment tout le travail avait cessé aux Saptes. À la Révolution, la fabrication n'existait plus.
En 2004, seules les vieilles pierres se souviennent encore de ce fastueux passé.

Ne pas manquer cet autre article http://conquessurorbiel.blogs.lindependant.com/archive/2009/09/13/la-manufacture-des-saptes-devient-un-simple-domaine.html.

Historique


LANGUEDOC (VILLES ET NOBLESSE DU ...)

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com