Réouverture au public du lundi au samedi de 10h à 16h à compter du 11 mai.
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bfe_260318 - LANGUEDOC - VICOMTÉ DE BÉZIERS - ROGER II Denier

LANGUEDOC - VICOMTÉ DE BÉZIERS - ROGER II Denier TTB
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet.
Prix : 100.00 €
Type : Denier
Date : c. 1170-1190
Date : n.d.
Nom de l'atelier/ville : Béziers
Métal : argent
Diamètre : 18 mm
Axe des coins : 1 h.
Poids : 0,56 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Ce denier est frappé sur un flan large laissant apparaître l’essentiel des grènetis extérieurs et deux légères échancrures à 1 et 8 heures. Quelques faiblesses de frappe et léger tréflage à 3 heures au droit et petits défauts superficiels au niveau des bras de la croix du revers encadrant l’annelet. La croix du revers apparaît en négatif au droit
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : + ROG. VICECO, (LÉGENDE COMMENÇANT À 11 HEURES).
Description avers : R barrée .
Traduction avers : (Roger, vicomte).

Revers


Titulature revers : + B[IT]ERI CIVI.
Description revers : Croix cantonnée au 2 d’un annelet.
Traduction revers : (Cité de Béziers).

Historique


LANGUEDOC - VICOMTÉ DE BÉZIERS - ROGER II

(1167-1194)

Les vicomtes de Béziers étaient aussi vicomtes de Carcassonne depuis le mariage de Raymond Ier (1002-1012) avec Garsinde, vicomtesse de Béziers et d'Agde. Roger II succéda à Raymond Trencavel (1150-1167) qui avait été assassiné dans l'église Sainte-Madeleine de Béziers sous les yeux de l'évêque. Raymond Trencavel II, petit-fils de Roger II, est le dernier vicomte de Carcassonne et de Béziers de 1209 à 1247, en pleine hérésie cathare. Dépossédé de Carcassonne par Simon de Montfort en 1209, il céda les deux vicomtés au roi de France, Louis IX, en 1247.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com