+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bfe_360269 - LANGUEDOC - ÉVÊCHÉ DE VIVIERS - ADALBERT DE PEYRE Petit denier ou obole

LANGUEDOC - ÉVÊCHÉ DE VIVIERS - ADALBERT DE PEYRE Petit denier ou obole TB
180.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Petit denier ou obole
Date : n.d.
Métal : billon
Diamètre : 15,5 mm
Axe des coins : 11 h.
Poids : 0,59 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Ce petit denier ou obole est frappé sur un flan irrégulier. Exemplaire présentant des faiblesses de frappe et recouvert d’une forte patine
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : +. A. EP[I-SCOP’].
Description avers : Croix latine coupant la légende en bas.
Traduction avers : (Adalbert, Évêque).

Revers


Titulature revers : + VIV[AR]IEN.
Description revers : Crosse à gauche.
Traduction revers : (de Viviers).

Historique


LANGUEDOC - ÉVÊCHÉ DE VIVIERS - ADALBERT DE PEYRE

(1297-1306)

Viviers, sur la rive droite du Rhône, était située en contrebas à l'époque romaine sur le site d'Alba puis la ville se réfugia ensuite sur le rocher. Viviers est évêché depuis le IVe siècle. Rattaché au Saint-Empire, les évêques reçoivent le droit de monnayer de l'empereur Conrad en 1147. Le bail monétaire est confirmé par Frédéric Ier Barberousse (1152-1190) en 1177, puis par Frédéric II de Hohenstaufen (1197-1250) en 1214. Le voisin le plus dangereux pour les évêques, est le comte de Toulouse. Après le traité de Paris, en 1229, les évêques s'émancipent de la tutelle languedocienne. Le monnayage avec un nom d'évêque débute avec Guillaume de Falguières (1294-1297) et cesse avec Aimar de la Voulte (1326-1365) au moment de la Grande Peste en 1348.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com