Réouverture au public du lundi au samedi de 10h à 16h à compter du 11 mai.
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v31_1606 - LANGRES - ÉVÊCHE DE LANGRES - ANONYMES. Immobilisation au nom de Louis IV d'Outremer Denier

LANGRES - ÉVÊCHE DE LANGRES - ANONYMES. Immobilisation au nom de Louis IV d Outremer Denier TB+/TTB
MONNAIES 31 (2007)
Prix de départ : 120.00 €
Estimation : 220.00 €
lot invendu
Type : Denier
Date : c. 1150-1200
Nom de l'atelier/ville : Langres
Métal : argent
Diamètre : 17,5 mm
Axe des coins : 1 h.
Poids : 0,82 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Ce denier est frappé sur un flan irrégulier et présente des faiblesses de frappe au niveau des légendes. Exemplaire recouvert d’une légère patine grise et dont la croix du revers apparaît légèrement en négatif au droit
Pedigree :
Exemplaire provenant de MONNAIES XXII, n° 875

Avers


Titulature avers : + LVDOVICVS REX.
Description avers : Crosse épiscopale, accostée à gauche d'un croissant et à droite d'une molette à dix pointes.
Traduction avers : (Louis, roi).

Revers


Titulature revers : + VRBS LINGONIS.
Description revers : Croix cantonnée au 2 de deux croissants, au 3 d’une croix.
Traduction revers : (Ville de Langres).

Commentaire


Variété avec deux croissants dans le 2e canton de la croix du revers comme l’exemplaire proposé dans MONNAIES VII, n° 748.

Historique


LANGRES - ÉVÊCHE DE LANGRES - ANONYMES. Immobilisation au nom de Louis IV d'Outremer

(1108-1137) et (1137-1180)

Langres, évêché depuis le IIIe siècle, avait reçu le droit de battre monnaie de Charles II le Chauve en 874, droit confirmé ensuite par Charles le Gros en 887 et Eudes de France en 889. L'atelier monétaire semble avoir été actif sous Louis IV d'Outremer dont le type fut probablement immobilisé puis ensuite imité. Le denier au nom de Louis, roi, est une adaptation du type carolingien. Les évêques monnayèrent à leur nom à partir de la seconde moitié du XIIe siècle, comme Guy Ier de Rochefort (1250-1268).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com