+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fjt_01156 - LAFAYETTE (MARIE-JOSEPH-PAUL-ROCH-YVES-GILBERT MOTIER, MARQUIS DE) GARDE NATIONALE DE PARIS 1789

LAFAYETTE (MARIE-JOSEPH-PAUL-ROCH-YVES-GILBERT MOTIER, MARQUIS DE) GARDE NATIONALE DE PARIS SUP
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet (2014)
Prix : 75.00 €
Type : GARDE NATIONALE DE PARIS
Date : 1789
Métal : laiton
Diamètre : 32 mm
Axe des coins : 12 h.
Tranche : lisse
Degré de rareté : R1
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : MIS. DE. LAFAYETTE. MAL. DE. CAMP. COMDANT. GAL. DE. LA. GDE. NALE. PARNE.
Description avers : Buste de La Fayette à gauche signé Dumarest F.

Revers


Titulature revers : COMPIE. DES. GRENADIERS. VOLONTAIRES. DU. IIIE. BATAON. VIE. DIVON.
Description revers : Armes de Paris sur des drapeaux, surmontées d'une grenade ; au-dessus, une banderole portant l'inscription VIVRE. LIBRE. OU. MOURIR.

Commentaire


Refrappe certaine bien que le jeton soit sans poinçon. Ce type de refrappe a été fait pour collectionneurs et pour pallier à l’impossibilité de trouver certains jetons, rarissimes voire inconnus en frappe originale. En vingt ans de commerce de jetons nous n’avons jamais pu offrir ce jeton en original.

Historique


LAFAYETTE (MARIE-JOSEPH-PAUL-ROCH-YVES-GILBERT MOTIER, MARQUIS DE)

(1757-1834)

La Fayette naquit en 1757 au château de Saint-Roch de Chavagnac (Haute-Loire). Orphelin à l'âge de treize ans, il se retrouve à la tête d'une grande fortune. Il fut sous-lieutenant au régiment de Noailles, avant d'épouser en 1774 la seconde fille du duc d'Agen. Il batailla auprès des insurgés américains et se distingua aux côtés de Washington. En 1787 il participa à l'Assemblée de notables et en 1789 il fut élu deputé de la noblesse aux États généraux par la sénéchaussée de Riom. Il fut à l'origine de la Déclaration des droits de l'homme. Après la prise de la Bastille, il fut élu commandant de la milice bourgeoise, organisa la garde nationale et fit adopter la corcarde tricolore. Après l'exécution de Louis XVI, il quitta la France et fut capturé par les Autrichiens et emprisonné à Olmütz. Libéré en 1797, il regagna la France. En 1818 il devint député de la Sarthe. Au moment de la Révolution de Juillet, il fut élu commandant en chef de la garde nationale et facilita l'accession au trône du duc d'Orléans. Il décéda à Paris en 1834.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com