+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fme_581893 - LA CONVENTION Médaille, Fédération martiale, Patriotisme et Liberté

LA CONVENTION Médaille, Fédération martiale, Patriotisme et Liberté TTB
200.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Médaille, Fédération martiale, Patriotisme et Liberté
Date : 1790
Métal : etain bronzé
Diamètre : 38 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 22,81 g.
Tranche : lisse
Poinçon : sans poinçon
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire d’aspect un peu mou. Beaux reliefs malgré tout
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : FEDERATION - .MARTIALE. // À L’EXERGUE : TAMPLE DE LA / CONCORDE.
Description avers : Devant une colline rocheuse sur laquelle une statue tient un drapeau, un temple de style grec.

Revers


Titulature revers : LE PATRIOTISME. ET. LA. LIBERTE NOUS ONT REUNIS // À L’EXERGUE : A PARIS LE / 14 JUILLET 1790.
Description revers : Deux mains jointes, sortant de nuages, tiennent une baguette surmontée du bonnet d ela Liberté.

Commentaire


La médaille est vendue avec son carton d’origine écrit à la plume.

Historique


LA CONVENTION

(21/09/1792-26/10/1795)

La République est proclamée le 22 septembre 1792 par la Convention. La France déclare la guerre à l'Angleterre, à la Hollande et à l'Espagne en février et mars 1793. La première coalition contre la France est composée de l'Angleterre, la Hollande, l'Autriche, la Russie, l'Espagne, la Prusse, l'Autriche et la Savoie. Les Français annexent la Rhénanie et Bâle. Dumouriez, battu à Neerwinden le 18 mars, décrété d'accusation, passe à l'ennemi. Le 10 mars 1793, le Tribunal Révolutionnaire est mis en place, puis le Comité de Salut Public le 6 avril. Marat est assassiné par Charlotte Corday le 13 juillet 1793. La fin du gouvernement des Girondins les 31 mai et 2 juin amène leur jugement et leur exécution le 31 octobre. C'est le début du mouvement fédéraliste en province. Marseille est prise le 25 août et Lyon le 17 octobre. Les Vendéens, qui avaient pris Saumur le 9 juin, sont écrasés à Cholet le 17 octobre. La levée en masse est décrétée le 23 août. Le 5 septembre, la Convention instaure la Terreur.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com