+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v49_0964 - JULIUS NEPOS Tremissis

JULIUS NEPOS Tremissis SPL
MONNAIES 49 (2011)
Prix de départ : 2 800.00 €
Estimation : 4 500.00 €
Prix réalisé : 3 200.00 €
Nombres d'offres : 4
Offre maximum : 3 900.00 €
Type : Tremissis
Date : 474-475
Nom de l'atelier/ville : Rome
Métal : or
Titre en millième : 1000 ‰
Diamètre : 13 mm
Axe des coins : 6 h.
Poids : 1,47 g.
Degré de rareté : R3
Emission : 1re
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un petit flan ovale, bien centré des deux côtés avec les grènetis visibles. Très beau portrait. Revers de style fin avec une usure superficielle. Belle patine de collection ancienne avec des reflets mordorés
Pedigree :
Cet exemplaire a été acheté à Nancy en décembre 1982 et provient de la vente Münzhandlung du 21 mars 1936, n° 2105

Avers


Titulature avers : D N IVL NE-[POS] P F AVG.
Description avers : Buste diadémé drapé et cuirassé de Basiliscus à droite, vu de trois quarts en avant.
Traduction avers : “Dominus Noster Iulius Nepos Pius Felix Augustus”, (Notre seigneur Jules Népos pieux heureux auguste).

Revers


Titulature revers : COMOB À L’EXERGUE.
Description revers : Croix dans une couronne de laurier.

Commentaire


Rubans perlés de type 3 aux extrémités bouletées. Ptéryges fines et tombantes. Fibule d’attache perlée avec trois grands pendants perlés. Ptéryges larges, cuirasse cloutée. C’est la première fois que nous proposons ce type à la vente. Le tremissis semble plus rare que le solidus. .

Historique


JULIUS NEPOS

(24/06/474 - 28/08/475)

Julius Nepos était indépendant et dominait la Dalmatie quand il fut proclamé Auguste en juin 474 à la déposition de Glycère qui reçut en compensation l'évêché de Salone. Soutenu mollement par l'empereur d'Orient au moment où Zénon affrontait lui même l'usurpation de Basiliscus et de son fils Marcus, Julius Nepos ne put se maintenir au pouvoir et fut renversé par son Magister Militum Orestes. Ce dernier proclama son fils, Romulus Augustule le 31 octobre 475 qui ne put se maintenir qu'à peine une année jusqu'au 4 septembre 476, date à laquelle, Odoacre déposa le dernier empereur d'Occident et renvoya les insignes impériaux à Constantinople, marquant la réunion fictive des deux "pars" de l'Empire, Odoacre devenant Patrice. Pendant ce temps, Julius Népos s'était retiré en Damaltie, son territoire d'origine. Il reprit la pourpre, mais ne détînt jamais réellement le pouvoir. Il mourut assassiné en 480 à l'instigation de Zénon avec le concours de Théodoric, le futur compétiteur d'Odoacre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com