REPORT DE LA CLÔTURE DE L'INTERNET AUCTION MONNAIES AU 3 AOÛT 2021.
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

brm_289278 - JULIEN II LE PHILOSOPHE Nummus (PBQ, Æ 3)

JULIEN II LE PHILOSOPHE Nummus (PBQ, Æ 3) TTB
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet (2014)
Prix : 1 250.00 €
Type : Nummus (PBQ, Æ 3)
Date : c. 361-363
Nom de l'atelier/ville : Rome
Métal : cuivre
Diamètre : 18 mm
Axe des coins : 2 h.
Poids : 2,45 g.
Degré de rareté : R3
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire idéalement centré avec une belle et rare représentation au droit. Portraits bien venus à la frappe. Usure régulière au revers. Jolie patine verte
Référence ouvrage :
C.-  - RIC.-  - LRBC.-  - RC.-  - HCC.-

Avers


Titulature avers : DEO SAR-APADI.
Description avers : Bustes accolés à gauche d’Isis et Serapis.
Traduction avers : “Deo Sarapadi”, (Au dieu Sérapis).

Revers


Titulature revers : VOTA P-VBLICA.
Description revers : Isis debout de face, la tête tournée à droite, tenant le sistrum de la main droite et une situle de la main gauche.
Traduction revers : “Vota Publica”, (Vœux publics).

Commentaire


Ce type est l’un des plus rares de ce monnayage, iconographiquement riche mais de la plus grande rareté dans les collections. Ce monnayage remplissait-il un rôle religieux, un rôle politique, un rôle de propagande ? Près de soixante-dix ans après la publication du travail d’A. Alföldi, ce monnayage reste toujours une énigme. Avec son poids de 2,45g, ce type semble particulièrement lourd et correspond parfaitement à une série à part, dont plusieurs exemplaires sont connus (cf. http://www.ancients.info/forums/showthread.php?t=2386) qui semblent taillés au 1/120e de livre.

Historique


JULIEN II LE PHILOSOPHE

(6/11/355-26/06/363) Flavius Claudius Julianus

Auguste (02/360-26/06/363)

Julien II, césar en 355, fut proclamé auguste à Paris en février 360. Après la mort de Constance II, en novembre 361, il resta seul maître de l'empire. Installé à Antioche au début de 363 où il écrivit le Misopogon (De ceux qui sont contre la barbe - car il portait la barbe des philosophes), il abjura le christianisme en essayant de créer un syncrétisme païen. Cette politique échoua et ne survécut pas à l'empereur qui trouva la mort le 26 juin 363, tué ou assassiné, alors qu'il avait entamé une brillante campagne contre les Sassanides.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com